Qu'est-ce que la Transnistrie ? Une région rebelle qui reviendra, tôt ou tard, dans le giron de notre État, clament les autorités de la Moldavie. Un pion russe avancé sur le grand échiquier international, se félicitent les stratèges du Kremlin. Une zone sombre à nos frontières, théâtre de tous les trafics, s'alarment les dirigeants ukrainiens. Un État indépendant qui possède tous les attributs de la souveraineté, hormis la reconnaissance internationale, répond Igor Smirnov.


    Cet ancien apparatchik soviétique incarne l'irrédentisme transnistrien. Porté, en 1991, à la présidence de ce  petit territoire géographiquement situé à l'intérieur de la République de Moldavie, il n'a plus quitté son poste depuis cette date. Dans cet entretien exceptionnel, l'homme fort de Tiraspol brosse un tableau idyllique de son « pays ». En butte au nationalisme belliqueux de Chisinau, la Transnistrie cherche à convaincre la communauté internationale du bien-fondé de son projet indépendantiste. Reste que, pour l'heure, seule la Russie la soutient. Et l'appui de Moscou est rarement désintéressé…