Direction
 Direction du site
 Rédaction
 Conseillers auprès de la rédaction
 Conseillers auprès du Directeur
 Etudes, prospective, entretiens
 Administration
 Comité des consultants
 Publicité, Abonnements et Relations extérieures
 Par thèmes
 Par pays
 Par pesonnalités
 Contacts
 Communiquer avec les acteurs de la revue
 Commander un numéro
 S'abonner à la revue
 Les publications
Politique Internationale - La Revue
Retour à l'accueil
Présentation de la revue Dernier numéro Archives Les grands dossiers - ce qu'il faut retenir de l'actualité Pour échanger avec les acteurs de PI, poser vos questions et commander un numéro Tous les liens utiles Remises de Prix Recherche avancée
La Revue n°97 - AUTOMNE - 2002
 
En guise de présentation
par Patrick Wajsman
LE SPECTRE DE LA RÉCESSION
Article de David Spector
LES ARMES DE L'EMPIRE
Article de Etienne de Durand
L'OBSESSION ANTI-AMERICAINE
Entretien avec Antonis SAMARAS conduit par Patrick Wajsman
ETATS-UNIS: LE REGAIN FRANCOPHOBE
Article de Justin Vaïsse
EN FINIR AVEC LES ARMES "SALES" ...
Article de Olivier Lepick
LA BOMBE DE SADDAM
Entretien avec Khidhir Hamza conduit par Patrick Wajsman
NIHILISME OU CIVILISATION ?
Entretien avec André Glucksmann conduit par Galia Ackerman
LA JUSTICE INTERNATIONALE ET L'APRES 11 SEPTEMBRE
Article de Isabelle Lasserre
AFGHANISTAN : GAGNER LA GUERRE, PERDRE LA PAIX ?
Article de Amir Taheri
GUINEE EQUATORIALE: ET LE PETROLE FUT ...
Article de Ugo Rankl
LIBYE : LA FIN DU PURGATOIRE
Entretien avec Antonis SAMARAS conduit par Amir Taheri
CONFESSIONS D'UN ENFANT DU XX EME SIECLE
Entretien avec Otto de Habsbourg conduit par Laure Mandeville
LA POLOGNE AU SEUIL DE L'UNION EUROPEENNE
Entretien avec Leszek Miller conduit par Arielle Thédrel et Minhea Berindei
L'HOMME DE FER
Entretien avec Alvaro Uribe conduit par Pascal Drouhaud
COLOMBIE: LA PRESIDENCE DE TOUS LES DANGERS ...
Article de Irene Jarry
INDE-PAKISTAN : LES ENNEMIS INTIMES
Entretien avec Atal Bihari Vajpayee conduit par Amir Taheri
QUAND LA CHINE EXPLOSERA ...
Article de William J. Holstein
LES COULISSES DE LA TRANSITION
Article de Wu Guoguang
ECONOMIE CHINOISE : LES CHANTIERS INACHEVES
Article de Françoise Lemoine

Archives
 
152 
151 
150 
149 
148 
147 
146 
145 
144 
143 
142 
141 
140 
139 
138 
137 
136 
135 
134 
133 
132 
131 
130 
129 
128 
127 
126 
125 
124 
123 
122 
121 
120 
119 
118 
117 
116 
115 
114 
113 
112 
111 
110 
109 
108 
107 
106 
105 
104 
103 
102 
101 
100 
99 
98 
97 
96 
95 
94 
93 
92 
91 
90 
89 
88 
87 
86 
 
Patrick Wajsman
Directeur Général

Ce Numéro d'automne s'ouvre sur un stimulant dossier consacré à la crise Washington/Bagdad et à ses retombées — économiques, diplomatiques, politiques et morales.
Le destin de Saddam Hussein est-il définitivement scellé ? À quelles vraies raisons la « croisade » de George Bush obéit-elle ? Quelle est la réalité de la menace irakienne ? Quel serait l'impact d'une nouvelle guerre du Golfe sur l'économie mon-
diale ?
Autre interrogation essentielle : pourquoi certaines élites européennes sont-elles à ce point anti-américaines ? Haine feutrée du modèle libéral ? Volonté de s'exonérer de ses propres fautes en les imputant aux États-Unis ? Jalousie inconsciente vis-à-vis d'une puissance dont, pour la première fois dans l'histoire moderne, les dépenses militaires seront supérieures à celles — cumulées ! — des vingt puissances suivantes ?
Quelle que soit la cause de cette étrange américanophobie, il est évident qu'elle ne peut déboucher que sur de nouveaux malentendus transatlantiques. Des malentendus dont on se passerait volontiers à l'heure d'Al-Qaïda et de son terrorisme sans visage…
Sur tous ces points sensibles nous publions, comme à l'accoutumée, les analyses de ceux qui décryptent l'événement et les témoignages de ceux qui le font.
Nos lecteurs apprécieront, je pense, la qualité et la variété de ces contributions.


Mais l'actualité sur laquelle notre Rédaction a choisi de braquer le projecteur, ce trimestre, c'est aussi :
L'Afghanistan : Washington est-il en train d'y perdre la paix après y avoir gagné la guerre ?
La Libye : les efforts que déploie le colonel Kadhafi pour réintégrer le cercle des nations « respectables » finiront-ils par être couronnés de succès ?
La Guinée équatoriale : s'est-on aperçu que ce petit État pétrolier, tenu d'une poigne d'acier par un dictateur peu scrupuleux en matière de droits de l'homme, est en train de devenir l'objet de toutes les convoitises, une sorte de « Koweït de l'Afrique » ?
La Colombie : le nouveau président, Alvaro Uribe, parviendra-t-il, à la fois, à faire entendre raison à la guérilla, à neutraliser les paramilitaires et à maîtriser les narco-trafiquants ?
Le Cachemire : ce « laboratoire » de l'antagonisme indo-pakistanais est-il voué au terrorisme perpétuel ? Au-delà même de cet enjeu, une réconciliation entre les deux « ennemis intimes » est-elle concevable ?
La Chine : avec l'ouverture du XVIe congrès du Parti communiste chinois, une nouvelle génération va s'emparer des rênes du pouvoir. Aucun des futurs promus, parmi les plus hauts responsables, n'a étudié dans un pays de l'ex-bloc soviétique ; et aucun, pour cause de jeunesse, n'a participé à la Révolution de 1949.
Quels effets ce double changement aura-t-il sur la politique chinoise dans les années à venir ? Le mystère est là.


Naturellement, ce tour d'horizon serait incomplet sans une étape sur le sol de notre Vieux Continent. Étape marquée par une question décisive : à quoi ressemblera l'Union européenne une fois qu'elle aura accueilli en son sein dix pays supplémentaires ? Cette Europe élargie sera-t-elle gouvernable ?
Pour éclairer le chemin, nous avons, entre autres signatures prestigieuses, ouvert nos colonnes à un personnage exceptionnel, un personnage qui incarne à lui seul les trois grands combats du siècle : contre le nazisme, contre le communisme, pour l'Unité européenne.
Cet homme hors du commun, c'est Monseigneur Otto de Habsbourg. À 90 ans cet automne, avec sa conviction, son courage, son humour, son enthousiasme, sa tolérance, Monseigneur Otto de Habsbourg est l'homme le plus éternellement jeune et le plus constamment lucide que la Providence puisse nous faire rencontrer. Écoutez-le : son message a la tonalité des aubes rayonnantes. Il fait songer au bel aphorisme de Georges Bernanos : « On ne subit pas l'avenir, on le fait. »

À toutes et à tous : bonne lecture.