Direction
 Direction du site
 Rédaction
 Conseillers auprès de la rédaction
 Conseillers auprès du Directeur
 Etudes, prospective, entretiens
 Administration
 Comité des consultants
 Publicité, Abonnements et Relations extérieures
 Par thèmes
 Par pays
 Par pesonnalités
 Contacts
 Communiquer avec les acteurs de la revue
 Commander un numéro
 S'abonner à la revue
 Les publications
Politique Internationale - La Revue
Retour à l'accueil
Présentation de la revue Dernier numéro Archives Les grands dossiers - ce qu'il faut retenir de l'actualité Pour échanger avec les acteurs de PI, poser vos questions et commander un numéro Tous les liens utiles Remises de Prix Recherche avancée
La Revue n°120 - ÉTÉ - 2008
 

par Patrick Wajsman
EUROPE: L'ENGAGEMENT FRANCAIS
Entretien avec Nicolas SARKOZY conduit par la rédaction de Politique Internationale
LE COMBAT DE MA VIE
Entretien avec Alvaro Uribe conduit par la rédaction de Politique Internationale
COLOMBIE: LE CREPUSCULE DES FARC
Article de Jacques THOMET
CHINE, L'EMPIRE DE PORCELAINE
Article de François HAUTER
LA CHINE ET LA LIBERTE
Article de Marie Holzman
TIBET, LE CASSE-TETE CHINOIS
Article de Claude LEVENSON
JO: LA MEDAILLE D'OR DE L'ESPIONNAGE
Article de Roger FALIGOT
CHINE-OCCIDENT: AVIS DE COUP DE VENT
Article de Jean-Luc Domenach
APRES LES MOLLAHS...
Entretien avec Maryam RADJAVI conduit par la rédaction de Politique Internationale
LA VRAIE NATURE DU POUVOIR IRANIEN
Article de Pierre PAHLAVI
TURQUIE: LA CONTRE-OFFENSIVE DES KEMALISTES
Article de Marc SEMO
SYRIE: L'ENIGME NUCLEAIRE
Article de Bruno Tertrais
EGYPTE: LE TEMPS DES REFORMATEURS
Entretien avec Gamal MOUBARAK conduit par Pascal Drouhaud et Brigitte ADES
LE MIRACLE MONTENEGRIN
Entretien avec Milo Djukanovic conduit par Isabelle Lasserre
KOSOVO: UNE ETAPE IRREVERSIBLE
Article de Paul Garde
RUSSIE: ITINERAIRE D'UN MILLIARDAIRE GENEREUX
Entretien avec Alexandre LEBEDEV conduit par Galia Ackerman
ITALIE: UNE NOUVELLE RENAISSANCE ?
Entretien avec Gianfranco Fini conduit par Richard Heuzé
DANEMARK: LES SECRETS D'UN MODELE QUI FASCINE
Article de Antoine JACOB

Archives
 
154 
153 
152 
151 
150 
149 
148 
147 
146 
145 
144 
143 
142 
141 
140 
139 
138 
137 
136 
135 
134 
133 
132 
131 
130 
129 
128 
127 
126 
125 
124 
123 
122 
121 
120 
119 
118 
117 
116 
115 
114 
113 
112 
111 
110 
109 
108 
107 
106 
105 
104 
103 
102 
101 
100 
99 
98 
97 
96 
95 
94 
93 
92 
91 
90 
89 
88 
87 
86 
 
Patrick Wajsman
Directeur Général

EN GUISE DE PRÉSENTATION...
« On ne peut dire une vérité sur la Chine sans que ce soit en même temps une erreur. » Je ne sais si nos lecteurs connaissent ce vieux proverbe. Ce qui est sûr, en tout cas, c'est que notre Rédaction l'a ressenti comme un défi intellectuel. Mais peut-on réellement définir la « vérité » de cet Empire céleste aux mille facettes ?Tout au long de la préparation des Jeux olympiques, la Chine a projeté une image de puissance et de solidité : ce reflet n'est-il pas trompeur ? Les Jeux n'auront-ils pas, finalement, un effet pervers en accélérant, à Pékin et dans les provinces, la montée de revendications innombrables et multiformes ? À terme, et au-delà même du douloureux problème tibétain, le recours systématique à la répression, le verrouillage de l'information et la sophistication des techniques de renseignement suffiront-ils à contenir les aspirations de tout un peuple ?
Nous tentons, dans ce Numéro d'été, de répondre à ces questions dont dépend, on s'en doute, une partie de notre avenir. Avec le concours des meilleurs experts.
*

L'actualité, ce trimestre, est également européenne - après le « non » irlandais au Traité de Lisbonne et au moment même où la France prend, pour six mois, les manettes de l'Union.
Sur le modèle que l'Europe peut proposer au reste du monde et sur ce que devraient être les ambitions de notre Vieux Continent, Nicolas Sarkozy a bien voulu nous livrer la primeur de ses réflexions.
*

L'actualité, c'est toujours la Colombie et les otages qu'y détiennent les FARC dans les profondeurs de la forêt.
Depuis peu, il existe, toutefois, deux faits nouveaux : 1°) les revers de plus en plus nets infligés à la guérilla par les forces du courageux Président colombien Alvaro Uribe ; et 2°) le décès de Manuel Marulanda, le chef incontesté des FARC depuis des décennies.
Ce nouveau contexte aura-t-il une incidence sur la libération d'Ingrid Betancourt et de ses compagnons d'infortune ? Incitera-t-il les guérilleros à déserter et leurs responsables à envisager, enfin, l'hypothèse d'un abandon de la lutte armée ?
Pour éclairer la route, nous avons sollicité Alvaro Uribe en personne. On appréciera, je pense, l'authenticité et la vigueur de ses convictions.
*

L'actualité, c'est aussi le Moyen-Orient. Avec son lot de mystères. Ceux-ci, par exemple :
- La Syrie renforcera-t-elle ses liens avec Téhéran ou choisira-t-elle, comme elle a voulu en donner l'impression ces derniers temps, de jouer le jeu de la diplomatie avec Israël et la communauté internationale ?
- L'Iran acceptera-t-il de réviser son aventureuse politique nucléaire ?
- Quelle place l'Égypte est-elle prête à occuper dans la lutte contre le fondamentalisme islamique et la stabilisation de la région ?
- Comment la Turquie triomphera-t-elle du séisme politique qui la guette ? Y a-t-il une issue à la guerre ouverte qui oppose désormais le parti du Premier ministre - Recep Erdogan - au vieil et influent establishment kémaliste ?
Là encore, on découvrira dans nos pages les commentaires les plus éclairés et, notamment, ceux de Gamal Moubarak, le fils du Président égyptien. Un homme modéré, cultivé et compétent, auquel les augures se plaisent à prédire une brillante destinée...
*

Naturellement, nous n'avons pas oublié les autres grands thèmes qui font la « Une » des gazettes : de la Russie de MM. Poutine et Medvedev au petit (mais performant) Monténégro ; de l'Italie, redevenue berlusconienne, au Kosovo tout nouvellement indépendant. En passant par le Danemark, dont les « recettes » socio-économiques continuent d'être disséquées et... enviées.
Outre les spécialistes qui honorent régulièrement notre Revue, on retrouvera, ici, les analyses et les confidences de ceux qui « font » l'événement - de Milo Djukanovic à Gianfranco Fini.

Voilà. Tout est dit. On constatera que nous avons, cette fois encore, privilégié les hommes de volonté : ceux qui croient, avec raison, que les pires iniquités sont réversibles et qu'il n'est pas de limites à ce que le courage peut accomplir.
À propos, connaissez-vous cette devise de l'Armée de l'air des États-Unis : « Tout ce qui est difficile, nous le faisons immédiatement ; ce qui est impossible prend juste un peu plus de temps » ?

À toutes et à tous : bonne lecture.