Direction
 Direction du site
 Rédaction
 Conseillers auprès de la rédaction
 Conseillers auprès du Directeur
 Etudes, prospective, entretiens
 Administration
 Comité des consultants
 Publicité, Abonnements et Relations extérieures
 Par thèmes
 Par pays
 Par pesonnalités
 Contacts
 Communiquer avec les acteurs de la revue
 Commander un numéro
 S'abonner à la revue
 Les publications
Politique Internationale - La Revue
Retour à l'accueil
Présentation de la revue Dernier numéro Archives Les grands dossiers - ce qu'il faut retenir de l'actualité Pour échanger avec les acteurs de PI, poser vos questions et commander un numéro Tous les liens utiles Remises de Prix Recherche avancée
La Revue n°131 - PRINTEMPS - 2011
 

par Patrick Wajsman
DIPLOMATIE FRANCAISE : LA CONFIANCE RETROUVEE
Entretien avec Alain Juppé conduit par Baudouin BOLLAERT
« PRINTEMPS ARABE » : L'HISTOIRE N'A PAS DIT SON DERNIER MOT...
Entretien avec Jacques Julliard conduit par la rédaction de Politique Internationale
LA FOLLE HISTOIRE DE MOUAMMAR KADHAFI
Entretien avec François Heisbourg conduit par Thomas HOFNUNG
SYRIE : LE DEBUT DU CREPUSCULE
Entretien avec Burhan GHALIOUN conduit par Mohammad Ali ATASSI et Loulouwa Al Rachid
L'EGYPTE ENTRE COUP D'ETAT ET REVOLUTION
Article de Sophie Pommier
TUNISIE : UNE TRANSITION TUMULTUEUSE
Article de Sophie Bessis
UN « MODELE TURC » POUR LES REVOLTES ARABES ?
Article de Marc SEMO et Dorothée SCHMID
LA CAMPAGNE ANTI-FRANCAISE D'AL-QAIDA AU SAHARA
Article de Jean-Pierre FILIU
LE REFERENDUM SUD-SOUDANAIS ET SON IMPACT REGIONAL
Article de Gérard PRUNIER
JAPON : L'APRES-TSUNAMI
Entretien avec Claude MEYER conduit par Grégory Rayko et Mathieu BOUQUET
LE BRESIL ET LE MONDE
Entretien avec Marco Aurélio GARCIA conduit par Stéphane MONCLAIRE
DE LULA A DILMA...
Article de Stéphane MONCLAIRE
CHINE : LA SUCCESSION ET LE SUCCESSEUR
Article de Jean-Luc Domenach
RUSSIE : L'HEURE DE GLOIRE DU FSB
Entretien avec Andreï SOLDATOV conduit par Galia Ackerman
LONDRES-PARIS : LA NOUVELLE ENTENTE CORDIALE
Entretien avec Liam FOX conduit par Isabelle Lasserre
HONGRIE : UN PASSE QUI NE PASSE PAS...
Entretien avec Marton GYONGYOSI conduit par LUC ROSENZWEIG
BUDAPEST-UNION EUROPEENNE : LE TEMPS DES MALENTENDUS
Entretien avec Janos MARTONYI conduit par LUC ROSENZWEIG
« SECURITY BUSINESS » : LES NOUVEAUX MERCENAIRES
Article de Laurent JOACHIM

Archives
 
153 
152 
151 
150 
149 
148 
147 
146 
145 
144 
143 
142 
141 
140 
139 
138 
137 
136 
135 
134 
133 
132 
131 
130 
129 
128 
127 
126 
125 
124 
123 
122 
121 
120 
119 
118 
117 
116 
115 
114 
113 
112 
111 
110 
109 
108 
107 
106 
105 
104 
103 
102 
101 
100 
99 
98 
97 
96 
95 
94 
93 
92 
91 
90 
89 
88 
87 
86 
 
Patrick Wajsman
Directeur Général

EN GUISE DE PRÉSENTATION... Le « printemps arabe » tiendra-t-il ses promesses ? Sur quoi peuvent bien déboucher ces bouleversements imprévus qui, à des degrés divers, frappent toute une série de pays - de la Tunisie à l'Égypte, de la Libye à la Syrie, sans oublier le Golfe ? Les peuples arabes sont-ils en train de prendre irréversiblement leur destin en main ou, à l'inverse, seront-ils frustrés de leurs espérances ? Napoléon, qui connaissait assez bien le sujet, se plaisait à dire qu'il y a deux sortes de gens dans les révolutions : « ceux qui les font et ceux qui en profitent. » La règle se vérifiera-t-elle une fois de plus ? N'assistera-t-on, au bout du compte, qu'à un déplacement de servitude ? Ce n'est pas sûr.Ce qui est certain, en revanche, c'est que l'on peut, d'ores et déjà, baliser le débat : - le « printemps arabe » est-il un phénomène essentiellement régional ou s'agit-il d'une nouvelle étape de la démocratisation du monde ? Autrement dit, tous les tyrans de la planète ont-ils de bonnes raisons d'être inquiets ? - Les révoltes qui se déploient sous nos yeux marquent-elles l'avènement des sociétés civiles sur la scène internationale ? - Pourquoi plusieurs de ces révoltes se donnent-elles, pour l'avenir, le « modèle turc » comme référence ? - Comment expliquer que les Occidentaux aient été aussi durablement complaisants envers les Assad ou les Kadhafi, et aussi peu solidaires des démocrates que ces dictateurs écrasaient ? - Quelle est, dans l'ensemble de cette zone, la réalité du « péril islamiste » ? Ces islamistes risquent-ils, ici ou là, de détourner les insurrections populaires à leur profit ? - Quelle sera l'incidence du « printemps arabe » sur le conflit israélo-palestinien ? Pour décrypter ces mystères, nous avons, comme à l'accoutumée, sollicité les meilleurs experts. * Le deuxième dossier-clé de ce trimestre est, on s'en doute, le Japon. Nous avons, là encore, souhaité aller à l'essentiel en évaluant les conséquences de la triple catastrophe qui a frappé le pays du Soleil Levant : séisme, tsunami, accident nucléaire. Déjà en difficulté sur le plan économique depuis de longues années, en proie au déclin démographique, dépassé par Pékin en termes de leadership régional, le Japon « décrochera »-t-il définitivement ou, au contraire, trouvera-t-il la force de faire front ? Tout le problème est là. * Cette actualité brûlante ne pouvait nous dispenser de braquer le projecteur sur quelques autres sujets essentiels. Des sujets que les exigences médiatiques ont provisoirement relégués au second plan. De l'imminente indépendance du Sud-Soudan à la guerre anti-française d'Al-Qaïda au Sahara ; des ambiguïtés qui marquent la présidence hongroise de l'Union européenne à la nouvelle « entente cordiale » franco-britannique ; des révélations concernant le prochain Numéro 1 chinois à la montée en puissance des services secrets en Russie ; des turbulences irakiennes et afghanes à l'entrée du Brésil dans la cour des Grands... nous avons, on le voit, tenté d'épouser l'événement dans sa diversité. * Last but not least : nous nous réjouissons qu'Alain Juppé ait accordé à notre Revue sa première grande interview de fond depuis son retour au Quai d'Orsay. Nos lecteurs apprécieront, je pense, cette éclairante grille de lecture du rôle de la France. Dans la guerre comme dans la paix. Là où sifflent les balles et autour des tables de conférence. Talleyrand, toujours cynique, prétendait que la politique consiste surtout « à agiter le peuple avant de s'en servir ». Ce Numéro de Printemps devrait aider à le contredire.... À toutes et à tous : bonne lecture.