Direction
 Direction du site
 Rédaction
 Conseillers auprès de la rédaction
 Conseillers auprès du Directeur
 Etudes, prospective, entretiens
 Administration
 Comité des consultants
 Publicité, Abonnements et Relations extérieures
 Par thèmes
 Par pays
 Par pesonnalités
 Contacts
 Communiquer avec les acteurs de la revue
 Commander un numéro
 S'abonner à la revue
 Les publications
Politique Internationale - La Revue
Retour à l'accueil
Présentation de la revue Dernier numéro Archives Les grands dossiers - ce qu'il faut retenir de l'actualité Pour échanger avec les acteurs de PI, poser vos questions et commander un numéro Tous les liens utiles Remises de Prix Recherche avancée
La Revue n°154 - HIVER -
 

par Patrick Wajsman
La guerre est finie...
Entretien avec Juan Manuel SANTOS conduit par Frédéric Massé
Colombie : le repos des guerriers
Article de Frédéric Massé
Le Vénézuela au bord de l'abîme
Article de Marie DELCAS
Changement de décor à Washington
Entretien avec Edward LUTTWAK conduit par Anne TOULOUSE
Trump, Poutine et nous...
Entretien avec François Heisbourg conduit par Thomas HOFNUNG
Mes solutions pour israël
Entretien avec Ehud BARAK conduit par Aude MARCOVITCH
Après Mossoul, chronique d'un chaos annoncé
Article de Jean-Pierre Perrin
Le prix de la paix
Entretien avec Pierre DE VILLIERS conduit par Isabelle Lasserre
Diplomatie européenne : L'importance d''être constant
Entretien avec Federica Mogherini conduit par Baudouin BOLLAERT
Catalogne : la voie de l'indépendance
Entretien avec Carles PUIGDEMONT conduit par Mathieu DE TAILLAC
Autriche : neuf mois, trois tours et un vainqueur
Article de Jacques LE RIDER
Que veut vraiment le FPÖ ?
Entretien avec Norbert HOFER conduit par Jean-Paul Picaper
Biélorussie : la fin d'une exception ?
Article de David TEURTRIE
Géorgie : le rêve européen
Entretien avec Guiorgui Margvelachvili conduit par Régis GENTE
Asie centrale: le grand jeu démocratique
Article de Pierre Sautreuil
Yémen : extension du domaine de la guerre
Entretien avec Gérard Prunier conduit par Thomas HOFNUNG
Corée du Nord : Le Printemps dès l'hiver
Article de Pascal DAYEZ-BURGEON
Quel avenir pour les frontières?
Article de Bruno Tertrais

Archives
 
153 
152 
151 
150 
149 
148 
147 
146 
145 
144 
143 
142 
141 
140 
139 
138 
137 
136 
135 
134 
133 
132 
131 
130 
129 
128 
127 
126 
125 
124 
123 
122 
121 
120 
119 
118 
117 
116 
115 
114 
113 
112 
111 
110 
109 
108 
107 
106 
105 
104 
103 
102 
101 
100 
99 
98 
97 
96 
95 
94 
93 
92 
91 
90 
89 
88 
87 
86 
 
Patrick Wajsman
Directeur Général

En guise de présentation...
Deux événements dominent l'actualité ce trimestre : l'entrée de Donald Trump à la Maison-Blanche et l'entrée de Juan Manuel Santos dans l'Histoire.
L'année 2016 aura incontestablement été faste pour le Président de la Colombie. Un homme courageux qui est parvenu à conclure un accord historique avec les FARC - la plus ancienne guérilla du monde - et que le prix Nobel de la paix vient de récompenser pour ce succès exceptionnel. En un temps où les foyers de crise se multiplient à la surface du globe, la paix colombienne constitue, à n'en point douter, un message d'espoir dont la portée dépasse de loin le continent latino-américain. Comment ne pas y voir, par surcroît, la preuve qu'il n'y a pas de limite à ce que la volonté peut accomplir ?
Certes, la mise en oeuvre concrète de cet accord - qui conclut cinquante ans de conflit et six années de négociations - soulève encore inquiétudes et incertitudes. Ne serait-ce que parce que, comme se plaisait à le répéter le regretté Shimon Peres, « toute négociation de paix ressemble à une nuit de noces dans un champ de mines ». Mais il n'empêche : une étoile de plus s'est allumée dans la nuit.
Nous nous réjouissons que le Président Santos nous ait réservé la primeur de ses réactions et de ses émotions.
***
Autre temps fort : la prise de fonctions controversée de Donald Trump. Avec, à la clé, au moins quatre interrogations majeures en matière internationale :
- Le nouveau chef de l'exécutif américain parviendra-t-il à renflouer le médiocre héritage que lui laisse Barack Obama, tout particulièrement au Moyen-Orient ?
- Donald Trump saura-t-il - lui dont on dénonce, à tort ou à raison, l'excessive « poutinophilie » - résister à la politique de force du Kremlin ? Une politique qui, de la Crimée à la Syrie, s'est nourrie des atermoiements et des reculades d'un Obama décidément plus doué pour la rhétorique que pour l'action...
- Qu'il s'agisse d'intérêts stratégiques ou d'enjeux commerciaux, l'hôte de la Maison-Blanche réussira-t-il à faire entendre raison à la Chine ?
- M. Trump, à cause de sa vision très utilitariste de la politique étrangère (« America first »), ne risque-t-il pas d'être moins solidaire de ses alliés européens ?

Pour répondre à d'aussi essentielles interrogations, nous avons, comme à l'accoutumée, fait appel aux meilleurs experts. De part et d'autre de l'Atlantique.
***
Notre Rédaction a souhaité, également, braquer le projecteur sur quelques-uns des autres gros dossiers du moment - de la Catalogne à l'Autriche, du Yémen à la Corée du Sud, de l'Irak au Venezuela, du Sahel à la Cisjordanie...
Sur tous ces sujets, et sur bien d'autres, nos lecteurs seront éclairés par les commentaires de ceux qui décryptent l'événement et de ceux qui le font. Au hasard des pages, ils croiseront des personnalités aussi influentes et diverses que le chef d'état-major des armées françaises, Pierre de Villiers ; la Haute Représentante de l'UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Federica Mogherini ; l'ex-Premier ministre israélien, Ehud Barak ; le Président de la Géorgie, Guiorgui Margvelachvili ; et même le Président du lointain Kirghizistan, Almazbek Atambaev...
Les uns et les autres s'expriment, ici, sans détour et sans langue de bois. Petit rappel : la franchise ne consiste pas à dire tout ce que l'on pense, mais à penser tout ce que l'on dit.

À toutes et à tous : bonne lecture.