Direction
 Direction du site
 Rédaction
 Conseillers auprès de la rédaction
 Conseillers auprès du Directeur
 Etudes, prospective, entretiens
 Administration
 Comité des consultants
 Publicité, Abonnements et Relations extérieures
 Par thèmes
 Par pays
 Par pesonnalités
 Contacts
 Communiquer avec les acteurs de la revue
 Commander un numéro
 S'abonner à la revue
 Les publications
Politique Internationale - La Revue
Retour à l'accueil
Présentation de la revue Dernier numéro Archives Les grands dossiers - ce qu'il faut retenir de l'actualité Pour échanger avec les acteurs de PI, poser vos questions et commander un numéro Tous les liens utiles Remises de Prix Recherche avancée
La Revue n°87 - PRINTEMPS - 2000
 
EN GUIDE DE PRESENTATION
par Patrick Wajsman
L'HISTOIRE DEPEND DE NOUS
Entretien avec Antonis SAMARAS conduit par Jean-François Revel
QUI A PEUR DE VLADIMIR POUTINE ?
Article de Francoise THOM
TCHETCHENIE: LE TEMOIN GENANT
Entretien avec Andreï BABITSKI conduit par Galia Ackerman
BIELORUSSIE : UNE DICTATURE AUX PORTES DE L'EUROPE
Article de Alexandra GOUJON
LA PROCHAINE GUERRE DE MONSIEUR MILOSEVIC
Article de Florence HARTMANN
LE PRISME BULGARE
Article de Nadège Ragaru
EL PAPA DEL "CAMBIO"
Entretien avec Abdoulaye WADE conduit par Hacène BELMESSOUS
LE REVEIL ALGERIEN
Entretien avec Abdelaziz BOUTEFLIKA conduit par Béatrice BOUVET
SYRIE: LE PLUS GROS PARI D'ASSAD
Article de Volker PERTHES
L'AMERIQUE AU COEUR
Entretien avec Hillary Rodham Clinton conduit par Barbara VICTOR
PANAMÁ: EL CANAL RECUPERADO
Article de RAUZDUEL SAINTE CROIX
COLOMBIE : LA DERNIERE GUERILLA ?
Entretien avec RAUL REYES conduit par Sylviane BOURGETEAU
LE RENOUVEAU MEXICAIN
Entretien avec Francisco LABASTIDA conduit par Michel FAURE
LA CHINE, SES VOISINS ET LA DEMOCRATIE
Article de Thérèse Delpech
ALLEMAGNE: LA FEMME PROVIDENTIELLE
Entretien avec Angela Merkel conduit par Jean-Paul Picaper
TONY BLAIR ET LA "3e VOIE"
Article de John CROWLEY
L'IRLANDE QUI GAGNE
Entretien avec Charlie MC CREEVY conduit par Brigitte ADES
MALAISE DANS LA MONDIALISATION
Entretien avec MARK MALLOCH BROWN conduit par Sophie Bessis
L' OMC ET LES "TRIBUS"
Entretien avec Mike MOORE conduit par Françoise Pons
LES CROISES DE L'HUMANITAIRE
Entretien avec Paul GROSSRIEDER conduit par Anne Le Fur
NE TIREZ PAS SUR LE DROIT D'INGERENCE !
Entretien avec Mario BETTATI conduit par Thomas HOFNUNG

Archives
 
152 
151 
150 
149 
148 
147 
146 
145 
144 
143 
142 
141 
140 
139 
138 
137 
136 
135 
134 
133 
132 
131 
130 
129 
128 
127 
126 
125 
124 
123 
122 
121 
120 
119 
118 
117 
116 
115 
114 
113 
112 
111 
110 
109 
108 
107 
106 
105 
104 
103 
102 
101 
100 
99 
98 
97 
96 
95 
94 
93 
92 
91 
90 
89 
88 
87 
86 
 
Patrick Wajsman
Directeur Général

Faut-il croire au destin ou à la seule volonté ? Sommes-nous les jouets ou les acteurs de l'Histoire ? Ce qui est sûr, en tout cas, c'est que ce trimestre a placé — ou replacé — sur le devant de la scène internationale un bouquet de personnalités aux trajectoires totalement atypiques. Des personnalités dont notre Rédaction a tenté d'évaluer l'influence réelle et de prévoir les choix futurs.
Étrange destinée, en effet, que celle d'Angela Merkel, 45 ans, fille de pasteur, originaire de la RDA, entrée en politique après la chute du Mur et devenue, aujourd'hui, la « star » incontestée de l'Allemagne réunifiée. Première femme et première citoyenne de l'« Est » à présider la CDU, Mme Merkel parviendra-t-elle à donner une nouvelle jeunesse à son parti et à accéder, après Schröder, à la Chancellerie ?
Étrange destinée, aussi, que celle d'Abdoulaye Wade, avocat, agrégé de sciences économiques, plusieurs fois privé frauduleusement de sa victoire par Abdou Diouf et élu, finalement, après quatre tentatives infructueuses, à la magistrature suprême. A 74 ans, l'idole de la jeunesse sénégalaise saura-t-elle inscrire rapidement dans les faits ce fameux « changement » qui lui a servi de bannière pendant sa campagne ?
Étrange destinée, toujours, que celle de Hillary Clinton, rarissime variété d'épouse de Président en exercice qui se lance à l'assaut d'un siège de sénateur et qui, chemin faisant, prend très librement position sur tous les grands dossiers que continue de gérer son époux — de l'éducation et de la santé au statut de Jérusalem, en passant par l'Otan et la Serbie !
Madame Clinton recevra-t-elle, un jour, Madame Merkel à la Maison-Blanche ?
Étrange destinée, enfin, que celle du nouveau « tsar » Vladimir Poutine, ancien membre du KGB devenu dauphin de Boris Eltsine grâce à des tractations interlopes et dont la popularité, quasi instantanée, doit presque tout à l'éradication des Tchétchènes… Entouré de collaborateurs sortis comme lui des services secrets, adepte d'une reprise en main musclée de la Russie, pourquoi Vladimir Poutine est-il à ce point encensé par ceux-là mêmes qui, en Occident, ne parlent habituellement que de liberté et de démocratie ?

Ces personnages emblématiques et leurs mystères n'ont pas suffi, on s'en doute, à étancher notre curiosité. C'est pourquoi ce Numéro de printemps braque également le projecteur sur tous les grands débats de fond du moment et sur les principaux sujets d'actualité.


Débats de fond.
Que révèle, au juste, l'anti-américanisme qui taraude, de façon récurrente, de nombreuses élites européennes ? Le libéralisme économique a-t-il définitivement vaincu ? La libéralisation des échanges va-t-elle nécessairement de pair avec une élévation du niveau de vie ? Que peut être une « mondialisation à visage humain » ? Existe-t-il des recettes pour transformer une économie handicapée en modèle de croissance ? La « 3e voie » (à la Tony Blair) est-elle réellement un modèle politique nouveau ? Quel est l'avenir de la paix et de la guerre en Europe ? Le droit international humanitaire est-il toujours adapté aux réalités de ce siècle ? La souveraineté ne sert-elle pas, trop souvent, d'alibi aux dictateurs les plus sanguinaires ? Faut-il élargir les limites du droit d'ingérence ?
Pour répondre à ces questions essentielles, nous avons, comme à l'accoutumée, fait appel aux meilleurs experts.


Actualité.
Là encore, nous nous sommes efforcés de ne négliger aucun enjeu décisif, que ces enjeux soient plus ou moins spectaculaires et qu'ils se situent ou non sur le Vieux Continent.
Pour ce qui est du Vieux Continent, on ne s'étonnera guère de voir traités, dans ces pages, des thèmes aussi variés que la guerre en Tchétchénie, les bruits de bottes en Serbie, le rapprochement russo-biélorusse ou les aspirations européennes des anciens satellites de Moscou.
Plus loin de nous, trois étapes nous ont paru inévitables :
— L'Amérique latine. Qui remportera la prochaine élection présidentielle au Mexique ? Quelles seront les conséquences de
la restitution, par Washington, du canal de Panama ? La guérilla colombienne (probablement l'une des plus anciennes du monde) finira-t-elle par déposer les armes ?
— Le monde arabe : après l'échec de la rencontre Clinton-Assad à Genève, que deviendront les négociations de paix syro-israéliennes et quelle sera l'incidence de ces atermoiements  sur le retrait israélien du Liban ? Un an après son élection à la tête de l'État algérien, Abdelaziz Bouteflika est-il en train de gagner son triple pari : faire cesser la violence tout en restaurant la démocratie ; remettre l'économie sur les rails de la croissance ; redonner à l'Algérie la place qui lui revient sur l'échiquier international ?
— L'Asie : malgré l'élection, le 18 mars, du candidat réputé le plus indépendantiste, peut-on espérer une décrispation des relations Pékin/Taipeh ? Ne doit-on pas, à l'inverse, redouter que les dirigeants pékinois — qui ont toujours considéré Taiwan comme une « province » parmi d'autres — finissent par faire le choix de la force ?


Aux lecteurs que ces incertaines perspectives rendraient pessimistes, qu'il me soit permis, en guise de conclusion, d'offrir un joli mot de Martin Luther King : « Même si l'on m'annonçait que la fin du monde est pour demain, je planterais quand même un pommier… »



A toutes et à tous : bonne lecture.