Politique Internationale - La Revue n°114 - HIVER - 2007

sommaire du n° 114
ABKHAZIE: LE FANTASME DE L'INDEPENDANCE
Entretien avec Serguei BAGAPCH
conduit par
Nathalie OUVAROFF
en français
en français
in english
en español
en français
Depuis l'effondrement de l'URSS, la Géorgie est en ébullition. Voilà plus de quinze ans que les dirigeants de cette république du Caucase éprouvent d'immenses difficultés à exercer leur autorité sur l'intégralité du territoire national. En 1991-1992, trois régions -- l'Adjarie, l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie -- ont refusé d'intégrer le giron de Tbilissi. Activement soutenues par le Kremlin, ces zones séparatistes ont longtemps nargué le pouvoir central. Si, en 2004, l'Adjarie a fini par rentrer dans le rang, les deux autres contrées irrédentistes, elles, tiennent toujours la dragée haute au président Saakachvili. Dans cet entretien, Sergueï Bagapch, le « président » abkhaze, martèle son credo : pour lui, l'Abkhazie -- qui, en 1992-1993, a livré à la Géorgie une guerre violente conclue par un exode massif -- a tout pour devenir un État à part entière. Une antienne indépendantiste dont Tbilissi ne veut pas entendre parler. La communauté internationale saura-t-elle résoudre la crise avant que les armes se fassent de nouveau entendre ?
Notes :
(1) Pour plus de détails sur les relations russo-géorgiennes, voir l'article de Thorniké Gordadzé dans ce même numéro.
(2) Les ambassadeurs des pays européens accrédités auprès du gouvernement géorgien se rendent souvent à Soukhoumi.
(3) En cas de conflit entre la Géorgie et l'Abkhazie, les Ukrainiens ont fait savoir qu'ils soutiendraient la Géorgie.
(4) Voir, dans ce même numéro, l'interview d'Igor Smirnov.