Politique Internationale - La Revue n°114 - HIVER - 2007

sommaire du n° 114
LES VRAIS MAITRES DE LA CHINE
Entretien avec Jean-Luc DOMENACH
Directeur de recherche à Sciences Po (CERI)
conduit par
Joris ZYLBERMAN
en français
in english
en español
en français
Dans cet entretien exclusif accordé à Joris Zylberman, Jean-Luc Domenach dévoile les arcanes du pouvoir chinois. La Chine n’est plus un pays totalitaire comme du temps de Mao. Le Parti conserve le monopole du pouvoir politique, de la violence et de la représentation internationale, mais il a perdu la mainmise sur l’organisation et sur l’idéologie. Sur le plan économique, une symbiose s’est établie entre les entrepreneurs privés et les responsables politiques, sans que les premiers ne pèsent directement sur les décisions des seconds. Finalement, c’est entre Pékin et les pouvoirs décentralisés que les luttes d’influence sont les plus âpres, la volonté du pouvoir central de négocier un tournant vers une croissance plus « harmonieuse » se heurtant aux appétits de lucre des potentats locaux. En revanche, la multiplication des révoltes populaires, particulièrement spectaculaire depuis trois ans, ne menace pas réellement le Parti. Le plus grand danger, pour lui, réside plutôt dans une éventuelle crise financière qui provoquerait une récession.
Notes :