Politique Internationale - La Revue n°119 - PRINTEMPS - 2008

sommaire du n° 119
TAIWAN ET L'ASIE-PACIFIQUE
Article de Pi-Chao LIN
in english
en español
en français
Asia-Pacific is a region of widely varying qualities, whether in the political, military, economic or cultural domains. Nonetheless, it has what it takes to become a new global hub, and not just from an economic perspective. The many multilateral organizations set up in this part of the world attest to this fact. Taiwan is keen to be considered a fully paid up member of this very promising region, and to this end is experimenting with new means of cooperation with China. Taiwan has shaken off its longstanding authoritarian political system to become a peaceful, responsible democracy, but it is aware that this is not enough for it to join the family of nations. International support, local recognition and, above all, implicit acceptance by Beijing are all equally necessary.
Notes :
(1) En 1955, la République fédérale d'Allemagne a décidé que, dorénavant, elle romprait ses relations diplomatiques avec tout État reconnaissant sa rivale, la République démocratique allemande.
(2) Les pourparlers à six désignent une série de rencontres entre six États (Chine, Corée du Sud, Corée du Nord, États-Unis, Russie, Japon). Lancées en 2003, suite à la décision de la Corée du Nord de sortir du traité de non-prolifération nucléaire (TNP), ces discussions visent à trouver une issue pacifique aux inquiétudes soulevées par le programme nucléaire nord-coréen.
(3) L'initiative de Chiang Mai, lancée en 2000, est un mécanisme de défense monétaire commun à toute l'Asie du Sud-Est (treize pays en sont signataires), destiné à prévenir les crises financières semblables à celles qui ont balayé l'Asie en 1997. Quant à l'APEC (Organisation de coopération économique de l'Asie-Pacifique), elle regroupe à présent 21 pays qui totalisent 50 % de la population mondiale, 60 % du produit brut mondial et 45 % du commerce international. Elle a été créée en 1989 à l'initiative des États-Unis et de l'Australie comme une institution informelle visant à faciliter le dialogue dans la région.
(4) Le Sommet est-asiatique est un forum tenu annuellement par les dirigeants de seize pays d'Asie de l'Est.
L'ASEAN Regional Forum (ARF) est le premier grand forum multilatéral de la région Asie-Pacifique pour des consultations officielles sur les questions de sécurité. Initié en 1993 par l'ASEAN, il regroupe désormais 26 membres.
L'Organisation de coopération de Shanghai est une organisation régionale qui regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. Elle a été créée à Shanghai les 14 et 15 juin 2001 par les présidents de ces six pays eurasiatiques.
(5) Les dialogues « Track II » relèvent de ce qu'on appelle la « diplomatie Track II » ou « diplomatie de deuxième voie ». Ils consistent à organiser des rencontres régulières entre des représentants non officiels de divers États (anciens diplomates, militaires retraités, figures de la société civile ou du monde des arts, etc.) afin de faire progresser la résolution de conflits dans des situations où l'entrée en scène de personnalités au pouvoir conduirait probablement à une augmentation de la tension.
(6) Le Council for Security Cooperation in the Asia Pacific (CSCAP) est un forum de dialogue informel (Track II) consacré à la région Asie-Pacifique. Il est constitué de vingt pays.