Politique Internationale - La Revue n°149 - HIVER - 2015

sommaire du n° 149
UNE ALLEMAGNE EXEMPLAIRE
Entretien avec Wolfgang SCHAUBLE
Ministre allemand des Finances depuis 2009.
conduit par
Jean-Paul Picaper
Allemagne
en français
in english
en español
en français


With hundreds of thousands of migrants beating a path to Germany's borders, German Finance Minister Wolfgang Schäuble reflects on the steps Prime Minister Angela Merkel's government has taken to cope with this unprecedented influx. Financial considerations must not be allowed to hamper their welcome, he says. Whatever the price, refugees must be treated humanely and with dignity. Nevertheless, for all of Germany's heft, it cannot shoulder this responsibility alone. Any long-term solution will have to be decided jointly at European level and Herr Schäuble appeals to all European countries to show solidarity. He also urges his European partners to help resolve another issue that won't go away: the Eurozone crisis. Monetary union in Europe is weak because Europe pooled its monetary policy without agreeing on a joint economic and financial policy to go along with it. Wolfgang Schäuble suggests a bold remedy: set up a Eurozone parliament.

 


Notes :


(1) La Convention relative à la détermination de l'État responsable de l'examen d'une demande d'asile dans l'un des États membres de la CE a été signée le 15 juin 1990 à Dublin par la Belgique, le Danemark, la RFA, la Grèce, l'Espagne et la France au nom des Douze. Le règlement de Dublin II du 18 février 2003, qui s'appuie sur cette Convention, l'a étendue aux nouveaux membres de l'Union européenne. Il s'agissait d'éviter que les demandeurs d'asile soient renvoyés d'un pays à l'autre. L'objectif est également de prévenir les abus en empêchant les migrants de déposer plusieurs demandes d'asile. L'État dont le demandeur a franchi illégalement la frontière est responsable de l'examen de sa demande. Cet État doit prendre en charge le demandeur et examiner sa demande. Cela pourrait vouloir dire que les réfugiés qui franchissent, par exemple, la frontière hongroise ou tchèque et demandent l'asile politique devraient être pris en charge par ces pays et refoulés d'Allemagne.

(2) Le « rapport des cinq présidents » est le rapport remis en juin 2015 sur l'Union économique et monétaire. Lors du sommet de l'euro du 24 octobre 2014, le président de la Commission européenne, le président du Conseil, le président de l'Eurogroupe, le président du Parlement européen et le président de la Banque centrale européenne avaient été invités à collaborer pour « préparer les prochaines étapes d'une meilleure gouvernance économique de la zone euro ». Le Conseil européen du 18 décembre 2014 a confirmé ce mandat donné aux présidents. La première étape de cette collaboration avait été la rédaction d'une note d'analyse servant de base à une discussion lors du Conseil européen informel du 12 février 2015. http://ec.europa.eu/news/2015/06/20150622_fr.htm