Politique Internationale - La Revue n°104 - ÉTÉ - 2004

sommaire du n° 104
Al-qaeda : le holding et ses filiales
Article de Éric Denécé
Directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R)
en français
in english
en español
en français

International security faces a particularly perilous situation. Global terrorist organizations are increasingly lacking in coordination as their contact networks are undermined, and yet at the same time, armed groups are more bent on achieving their aims than ever before. The Al Qaeda umbrella terrorist organization may be on the brink of vanishing, but its network of affiliated terrorist groups is thriving. They are determined, independent and enjoy grassroots support, making them more unpredictable and dangerous than before. As many feared, American intervention in Iraq has boosted terrorism and considerably exacerbated anti-Western sentiment across the Arab world. Since the start of US reprisals in October 2001, the terrorists' goals have not shifted: they seek to destabilize "ungodly" Arab regimes and the Western nations that support them. While several major victories have undeniably been scored in the fight against terrorism over the last two years, the continuation of attacks is no longer hypothetical: it is now a certainty.

Notes :

(1) Ali Laïdi et Ahmed Salam, Le Jihad en Europe. Les filières du terrorisme islamique, Seuil, " L'épreuve des faits ", 2002, pp. 19-20.
(2) Alain Bauer et Xavier Raufer, La Guerre ne fait que commencer, J.-C. Lattès, 2002, pp. 111 et 115.
(3) On constate que l'Amérique latine n'a pas encore été touchée par les attentats terroristes et que, parmi les secteurs économiques qui n'ont pas fait l'objet d'attaques, figurent l'industrie et les infrastructures lourdes. Sans doute faut-il essayer de réfléchir autour de ces cibles potentielles.
(4) Jean Cluzel, " La tentation de Byzance ", discours d'inauguration, Académie des sciences morales et politiques, 19 novembre 2001.
(5) Richard Perle, " George Bush et l'axe du mal ", Politique Internationale, no 96, printemps 2002, pp. 136 et 138.
(6) Durant l'un de ses interrogatoires, Abou Zubaydah a confirmé l'accord passé, en 1991, entre Ben Laden et le prince Turki al Faysal, longtemps patron du GIS. Il a également déclaré avoir participé à plusieurs réunions avec les deux hommes, au Pakistan et en Afghanistan, ce que Turki a démenti (" Saudi Arabia, Inside the Kingdom ", Time, 15 septembre 2003, p. 28).
(7) Certains analystes s'interrogent cependant sur la spontanéité de tels attentats et soupçonnent le régime saoudien d'orchestrer lui-même certaines de ces attaques afin de convaincre les Occidentaux qu'il est aussi une victime.
(8) Cela n'a pas empêché l'organisation d'avoir tenté plus d'une douzaine d'opérations en Europe et en Amérique du Nord depuis le 11 septembre 2001. Elles se sont toutes soldées par un échec.