Politique Internationale - La Revue n°93 - AUTOMNE - 2001

sommaire du n° 93
CHINE : SILENCE, ON EXECUTE !
Article de Marie Holzman
Sinologue et journaliste
en français
in english
en español
en français

Depuis le mois d'avril 2001, se déroule en Chine l'une des plus violentes campagnes d'exécutions capitales que le pays ait connues au cours des vingt dernières années. Survenant à un moment où Pékin manifeste de plus en plus visiblement le désir de s'intégrer à l'ensemble du monde développé, à quelques mois de son entrée dans l'OMC, cette vague de violence institutionnelle surprend par son ampleur. La volonté de maintenir la stabilité justifie-t-elle de telles mesures ? Faut-il y voir une sorte de préparation à la passation de pouvoir qui doit avoir lieu l'an prochain, lors du XVIe congrès du Parti communiste chinois ? Ou bien le régime, renonçant à tout faux semblant, aurait-il décidé de prouver aux citoyens qu'il tient la situation bien en main et qu'il les protège efficacement contre tous les "mauvais éléments" ? La question est d'autant plus grave qu'elle concerne, pour cette seule année, au moins trois mille Chinois qui vont trouver (ou ont déjà trouvé) la mort sans que personne ne se préoccupe de leur sort.

Notes :

(1) Kaifang, Open Magazine, avril 2001, Hong Kong.
(2) Cité dans le International Herald Tribune du 20 juin 2001 par le journaliste Craig Smith.
(3) Cité par Susan Lawrence dans le numéro de la Far Eastern Economic Review du 30 novembre 2000.
(4) Ce mouvement spirituel lancé par Li Hongzhi en 1992, basé sur des pratiques de gymnastique et de respiration, a connu une expansion spectaculaire. Les membres de Falungong se comptent par dizaines de millions en Chine et à travers le monde.
(5) Cités par le International Herald Tribune du 12 février 2001.
(6) Idem.
(7) Chiffres diffusés par Amnesty International lors d'une conférence de presse, le 6 juillet 2001.
(8) Le Figaro du 15 septembre 2001.
(9) La création du Parti démocratique chinois en 1998 fait partie des nombreuses tentatives de dissidents chinois de s'organiser en dehors du Parti communiste chinois. Parmi les principaux acteurs du PDC, on peut citer Xu Wenli, Wang Youcai et Qin Yongmin.