TRANSFORMER L'EPARGNE COURTE EN FINANCEMENT A LONG TERME

n° 126 - Hiver 2010

Henri Lepage - Pourquoi éprouver le besoin de parler de finance « durable » ?
Patrick Artus - À cause de la crise et des problèmes qu'elle a révélés. Nous vivons une période exceptionnelle où il est plus que jamais impératif de revenir aux fondamentaux du système économique.
Les banques, les établissements financiers, la Bourse, les intermédiaires de marché, etc. répondent à une fonction extrêmement précise : ils sont là pour assurer le financement à long terme de l'économie. Les ménages amassent spontanément une épargne qui est malheureusement d'une durée trop courte. Le rôle des institutions financières est de transformer cette épargne courte en une épargne qui réponde aux besoins des entreprises et de l'économie en général.
H. L. - Comment cette fonction de transformation est-elle assurée ?
P. A. - Il y a deux grands modèles d'organisation de la finance : d'un côté, la finance anglo-saxonne, qui repose essentiellement sur des financements de marché ; de l'autre, la finance de l'Europe continentale et du Japon.
En Europe et au Japon, les financements bancaires représentent environ 70 % des ressources des entreprises, alors qu'aux États-Unis la proportion n'est que de 20 %. Mais l'objet reste le même. Il s'agit de faire du financement de long terme à partir d'une épargne courte.
On voit bien où se situe le problème. L'intermédiaire financier qui se livre à ce genre d'opération fait un pari sur l'avenir : il prête sur la base d'un taux d'intérêt déterminé à l'avance pour la durée du prêt alors qu'il devra, lui, se refinancer en permanence, avec le risque de voir varier les taux auxquels il va emprunter pour continuer à financer son placement. C'est l'une des raisons pour lesquelles on considère que le financement à long terme de l'économie par la finance sera plus difficile à assurer après la crise qu'avant.
H. L. - Pourquoi ?
P. A. - Parce que l'une des caractéristiques de cette crise est précisément d'être une crise de liquidité.
H. L. - Qu'est-ce que cela signifie ?
P. A. - Les banques et la finance, prises globalement, se retrouvent en difficulté parce que leurs actifs (les placements) ont des durées de vie plus longues que leur passif (leurs ressources). De ce fait, elles s'exposent à de graves problèmes le jour où, pour une raison ou pour une autre, elles ne parviennent plus à renouveler leurs passifs à hauteur des besoins de placements longs. Lorsque l'événement se produit - comme cela est arrivé -, la solution consiste à revendre un certain nombre d'actifs pour dégager de nouvelles ressources. Mais ce n'est pas toujours possible, le propre d'une crise étant précisément qu'on ne trouve plus d'acheteurs sur le marché - ou, tout au moins, qu'ils s'y font de plus en plus rares. C'est alors qu'apparaissent les faillites. Les établissements qui font faillite sont ceux dont les actifs ont la durée de vie la plus longue par rapport à leur passif. Le défi, aujourd'hui, consiste à redresser ce genre de déséquilibre de manière à rendre …

Sommaire

LE TIBET SURVIVRA-T-IL ?

Entretien avec Dalai lama par Chen Yan

CHINE : LE MARTYRE DES OUIGHOURS

Entretien avec Rebiya Kadeer par Laure Mandeville

TCHETCHENIE : UNE NORMALISATION EN TROMPE-L'OEIL

Entretien avec Akhmed Zakaev par Nathalie Ouvaroff

ARMEE RUSSE : LE TEMPS DE LA REFORME

Entretien avec Pavel Felgengauer par Galia Ackerman

JUST DO IT !

Entretien avec Pierre Lellouche par Baudouin Bollaert

L'EUROPE VUE DE PRAGUE

Entretien avec Karel Schwarzenberg par Luc Rosenzweig

LETTONIE : UNE CRISE REDEMPTRICE ?

par Céline Bayou

LA « DAME DE FER » DE VILNIUS

Entretien avec Dalia Grybauskaite par Antoine Jacob

ISRAEL : L'INDISPENSABLE DEFENSE ANTIMISSILE

par Uzi Rubin

COUP DE TABAC SUR LES RELATIONS ISRAELO-TURQUES

par Frédéric Encel

TURQUIE, UNION EUROPEENNE, ETATS-UNIS : UN SUBTIL JEU A TROIS

par Alexandre Del Valle

DROITS DE L'HOMME : UNE CAUSE PERDUE ?

Entretien avec Souhayr Belhassen par Natalia Rutkevich

POUR UNE FINANCE DURABLE

par Yves Messarovitch

STABILITE MONETAIRE ET DEVELOPPEMENT DURABLE : LES CONDITIONS D'UNE CROISSANCE PERENNE

par Christian Noyer

L'AVENEMENT D'UN NOUVEAU TYPE DE CROISSANCE ?

Entretien avec Henri Guaino par Jean-Pierre Robin

L'ITALIE ET LA REFORME PUBLIQUE

Entretien avec Franco Bassanini par Yves Messarovitch

LES PAYS EMERGENTS ET L'INVESTISSEMENT DE LONG TERME

par Javier Santiso

INVESTISSEURS DE LONG TERME ET ECONOMIE MONDIALISEE

par Laurent Vigier

LES ENJEUX DU MARCHE DE L'ENERGIE

par Yves Messarovitch

ETATS-UNIS : LE GRAND RETOUR DU CAPITALISME INDUSTRIEL ?

Entretien avec Edmund Phelps par Jean-Pierre Robin

TRANSFORMER L'EPARGNE COURTE EN FINANCEMENT A LONG TERME

Entretien avec Patrick Artus par Henri Lepage

UN SYSTEME FINANCIER OPAQUE PEUT EN CACHER UN AUTRE...

par Bertrand Jacquillat

LE RETOUR DE LA MENACE PROTECTIONNISTE

par Henri Lepage

L'EUROPE ENTRE PUISSANCE MONDIALE ET PUISSANCE REGIONALE

Entretien avec Jean françois Poncet par la Rédaction de Politique Internationale

SAVOIR MAITRISER UNE URBANISATION EXPLOSIVE

par Antoine Grumbach

UNE CRISE POST-MODERNE

par André Glucksmann