La mÉcanique djihadiste

n° 147 - Hiver 2015

Entretien avec Olivier Roy*
* Universitaire. Auteur, entre autres publications, de : L'Islam mondialisé, Seuil, 2002 ; La Sainte Ignorance. Le temps de la religion sans culture, Seuil, 2008 ; En quête de l'Orient perdu. Entretiens avec Jean-Louis Schlegel, Seuil, 2014.
La mÉcanique djihadiste
Cet entretien a été conduitpar Mikaël Guedj**
** Journaliste indépendant. Ancien rédacteur en chef et présentateur sur les chaînes D8 et iTélé. Auteur, entre autres publications, de : 11 Septembre, Paris, 14h46, Stock, 2011.
À pied, en Jeep ou à cheval, des montagnes afghanes aux villes turques, iraniennes ou yéménites, Olivier Roy a passé une grande partie de sa vie à arpenter le monde musulman. Au croisement de l'anthropologie et de la science politique, il s'est imposé comme un analyste reconnu de l'islam mondialisé. Devenu directeur de recherche au CNRS et professeur à l'Institut universitaire de Florence, il livre à Politique Internationale ses réflexions sur le maelström oriental. Il y expose une grille de lecture originale, pointant les limites de Daech comme les incompréhensions occidentales, et défend des convictions tranchées sur la « crise des cultures » ou le supposé « retour du religieux ».
M. G.
Mikaël Guedj - Jusqu'où Daech peut-il aller ?
Olivier Roy - Daech a déjà atteint ses limites géographiques, c'est-à-dire celles de l'espace arabe sunnite, à l'exception du nord du Liban et de la Jordanie. Mais les djihadistes se sont mis les Jordaniens à dos en assassinant le pilote de chasse qu'ils avaient capturé. C'est une grossière erreur de propagande car la Jordanie est le dernier pays dirigé par les Arabes sunnites dans l'arc de crise - si l'on considère que les Saoudiens sont d'abord des wahhabi.
Partout ailleurs, Daech est « bloqué » : au Nord, l'organisation fait face aux Kurdes ; chrétiens et chiites tiennent le centre et le sud du Liban (ainsi que l'État libanais), tandis que tout le sud de l'Irak, à partir de Bagdad, est tenu par les chiites irakiens. De plus, les frappes aériennes ont permis de bloquer l'avancée de Daech et ont donné aux autres forces, Kurdes et chiites irakiens, les moyens de se recomposer.
À partir du moment où les djihadistes ne progressent plus, ils perdent leur essence : ils cessent d'être un califat en perpétuelle expansion. On pourrait comparer cette situation avec celle d'une entreprise obligée de progresser si elle ne veut pas être dépassée. Daech, c'est un peu pareil : s'ils ne peuvent plus s'étendre, que leur reste-t-il ? Le terrorisme, c'est-à-dire refaire Al-Qaïda.
M. G. - Si Daech a atteint ses limites géographiques, comment analysez-vous ce qui s'apparente à une percée en Libye ?
O. R. - Je n'y crois pas. Ce n'est pas Daech qui agit en Libye, ce sont des combattants locaux qui se réclament de Daech. Il en allait de même quand AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique) se réclamait d'Al-Qaïda : ce n'était pas Ben Laden qui envoyait des troupes sur place. Le conflit libyen n'est pas nouveau. Il y a des acteurs locaux islamistes et …

Sommaire

l'Ukraine face à l'agression russe

Entretien avec Arséni Iatseniouk par Isabelle Lasserre

Russie-Occident : une crise durable

par Arnaud Dubien

MINISTRE SANS FRONTIÈRES

Entretien avec Eka Zguladze par Isabelle Lasserre

Pour une russie sans poutine

Entretien avec Mikhail Kassianov par Grégory Rayko et Isabelle Lasserre

la guerre cachée du Kremlin contre l'Europe

par Francoise Thom

Espagne : le bout du tunnel

Entretien avec Mariano Rajoy par Michel Faure

Catalogne : demain l'indépendance ?

Entretien avec Artur Mas par Michel Faure

Colombie : l'adieu aux armes

Entretien avec Juan Manuel Santos par Marie Delcas

De quoi Daech est-il le nom ?

Entretien avec François Heisbourg par Grégory Rayko

La mÉcanique djihadiste

Entretien avec Olivier Roy par Mikael Guedj

Cuba/Etats-unis : les coulisses d'un rapprochement

par Sara Roumette

Plus jamais

par Serge Sargsyan

2015 : l'année du centenaire du génocide

par François Hollande

Le devoir de mémoire

Entretien avec Nicolas Sarkozy par la Rédaction de Politique Internationale

Prévenir les crimes contre l'humanité

par Edward Nalbadian

« Ils sont tombés »

par Charles Aznavour

Légiférer sur le négationnisme

par Israel Charny

De la spécificité du crime de génocide

Entretien avec Yves Ternon par Natalia Rutkevich

Génocide et destruction partielle du groupe national

par Daniel Feierstein

les génocides de la grande guerre

par Mark Levene

Les « nouveaux crimes » de la Turquie

par William Schabas

Analyse d'un négationnisme d'État

par Geoffrey Robertson

Turquie : les ressorts du déni

par Roger w. Smith

Cent ans de négationnisme

par Ragip Zarakolu

Reconnaître un génocide pour en éviter d'autres

par Yair Auron

Les arméniens et le droit au recours

par Alfred-Maurice de Zayas

Le combat des victimes

par Henry Theriault

Le génocide arménien vu d'Allemagne

par Tessa Hofmann