MINISTRE SANS FRONTIÈRES

n° 147 - Hiver 2015

Entretien avec Eka Zguladze*
* Vice-ministre de l'Intérieur du gouvernement ukrainien depuis 2014.
MINISTRE SANS FRONTIÈRES
Cet entretien a été conduitpar Isabelle Lasserre**
** Rédactrice en chef adjointe au service étranger du Figaro.
C'est un défi immense, qu'elle a décidé de relever sans hésiter. À 36 ans, la Géorgienne Eka Zguladze a été nommée vice-ministre de l'Intérieur au sein du nouveau gouvernement ukrainien, le 17 décembre 2014. Elle fait partie des réformateurs étrangers appelés par le président Petro Porochenko pour mener à bien son programme de réformes et éviter la collusion entre le monde politique et les milieux d'affaires - et cela, dans un pays où la corruption reste endémique. Parmi eux, l'ancien président géorgien Mikheil Saakachvili est chargé de superviser l'ensemble des réformes tandis que l'Américaine Natalie Jaresko s'est vu confier le portefeuille des Finances.
Pour accepter ce poste à la fois risqué et prestigieux, Eka Zguladze a dû, comme les autres ministres étrangers, renoncer à sa nationalité et adopter celle de l'Ukraine. La tâche qui l'attend est herculéenne : il s'agit de transformer le « système soviétique » qui caractérise encore le ministère de l'Intérieur ukrainien en un « système occidental ». Kiev compte aussi sur la jeune femme pour reproduire le succès spectaculaire de la réforme des forces de police qu'elle a imposée en Géorgie au milieu des années 2000. Nommée vice-ministre de l'Intérieur de ce pays à seulement 27 ans, puis ministre en 2012, Eka Zguladze est très vite devenue l'un des piliers de l'équipe qui a extirpé la petite république caucasienne du néo-soviétisme dans lequel elle vivotait depuis la chute du mur de Berlin et l'effondrement de l'URSS. Derrière une apparente fragilité, son caractère décidé, frotté à la rudesse de la vie en Géorgie à l'époque soviétique, son sens politique affûté par les conflits avec la Russie, sa connaissance des États-Unis - où elle a étudié - et son énorme capacité de travail ont été remarqués en dehors des frontières géorgiennes, notamment à Washington. En 2013, après la défaite du parti de Mikheil Saakachvili aux élections législatives, elle quitte son poste et s'installe à Paris avec sa famille.
À de nombreux égards, le combat qu'elle est chargée de livrer en Ukraine, aux côtés de Mikheil Saakachvili, ressemble à celui qui fut mené en Géorgie entre 2004 et 2013. À Kiev comme à Tbilissi, il s'agit d'introduire de vraies réformes libérales afin d'affaiblir les ambitions impérialistes de Moscou et de créer un système démocratique basé sur les valeurs européennes. Pour Eka Zguladze, la situation requiert une action urgente : il faut profiter de la fenêtre de tir qu'a ouverte le soulèvement de Maidan pour accélérer la cadence. Certes, la tâche est compliquée par la guerre avec la Russie, qui menace de ralentir le rythme du changement et coûte cher au pays. Eka Zguladze en est persuadée : de la réussite ou de l'échec des réformes ukrainiennes dépendra, en partie, l'avenir de la région...
I. L.
Isabelle Lasserre - Après avoir été vice-ministre puis ministre de l'Intérieur …

Sommaire

l'Ukraine face à l'agression russe

Entretien avec Arséni Iatseniouk par Isabelle Lasserre

Russie-Occident : une crise durable

par Arnaud Dubien

MINISTRE SANS FRONTIÈRES

Entretien avec Eka Zguladze par Isabelle Lasserre

Pour une russie sans poutine

Entretien avec Mikhail Kassianov par Grégory Rayko et Isabelle Lasserre

la guerre cachée du Kremlin contre l'Europe

par Francoise Thom

Espagne : le bout du tunnel

Entretien avec Mariano Rajoy par Michel Faure

Catalogne : demain l'indépendance ?

Entretien avec Artur Mas par Michel Faure

Colombie : l'adieu aux armes

Entretien avec Juan Manuel Santos par Marie Delcas

De quoi Daech est-il le nom ?

Entretien avec François Heisbourg par Grégory Rayko

La mÉcanique djihadiste

Entretien avec Olivier Roy par Mikael Guedj

Cuba/Etats-unis : les coulisses d'un rapprochement

par Sara Roumette

Plus jamais

par Serge Sargsyan

2015 : l'année du centenaire du génocide

par François Hollande

Le devoir de mémoire

Entretien avec Nicolas Sarkozy par la Rédaction de Politique Internationale

Prévenir les crimes contre l'humanité

par Edward Nalbadian

« Ils sont tombés »

par Charles Aznavour

Légiférer sur le négationnisme

par Israel Charny

De la spécificité du crime de génocide

Entretien avec Yves Ternon par Natalia Rutkevich

Génocide et destruction partielle du groupe national

par Daniel Feierstein

les génocides de la grande guerre

par Mark Levene

Les « nouveaux crimes » de la Turquie

par William Schabas

Analyse d'un négationnisme d'État

par Geoffrey Robertson

Turquie : les ressorts du déni

par Roger w. Smith

Cent ans de négationnisme

par Ragip Zarakolu

Reconnaître un génocide pour en éviter d'autres

par Yair Auron

Les arméniens et le droit au recours

par Alfred-Maurice de Zayas

Le combat des victimes

par Henry Theriault

Le génocide arménien vu d'Allemagne

par Tessa Hofmann