La somme de toutes les crises

n° 168 - Été 2020

« Si nous attendons qu’une pandémie apparaisse, il sera trop tard pour se préparer. Et, un jour, de nombreuses vies pourront être perdues parce que nous n’avons pas agi aujourd’hui. Si nous suivons l’histoire, il y a des raisons d’être inquiets. » Dix ans avant Bill Gates, en 2005, George W. Bush (1) avait tiré la sonnette d’alarme et lancé les bases d’un plan anti-pandémie. Il préconisait notamment de détecter très vite les épidémies « quand elles arrivent n’importe où dans le monde » et de « protéger les Américains en faisant des réserves de vaccins contre la grippe virale et d’antiviraux ». Ce président, si décrié par ailleurs, avait, sur ce plan, vu juste. Il n’était pas le seul. En France, un rapport de l’inspection générale de l’administration d’avril 2005 avait méticuleusement décrit sur 160 pages toutes les mesures à prendre pour faire face à une pandémie (2). Les gouvernements de l’époque, à Washington comme à Paris, avaient commencé à appliquer les préconisations des experts. Las ! Les bonnes résolutions furent vite abandonnées. 

Ni aux États-Unis, ni en France, ni ailleurs dans le monde, on ne s’était préparé à l’arrivée d’une pandémie destructrice. Non pas tant par son bilan humain, mais par ses dégâts collatéraux. Jamais l’humanité n’avait connu la conjonction, en un laps de temps aussi court, d’autant de crises : crises sanitaire, économique, financière, crise des matières premières (notamment du pétrole), crises sociale et alimentaire qui se profilent, en attendant les crises politiques, à l’intérieur des pays comme entre les nations. Le Covid-19 est bien la somme de toutes les crises. 

Le monde a déjà connu des crises sanitaires. Sans remonter aux grandes pestes du Moyen Âge, il y a eu la grippe espagnole de 1918, avec son terrible bilan : 50 millions de morts, dont plus de 250 000 en France. À l’époque, il n’y avait ni réseaux sociaux ni information instantanée et, surtout, nous étions en guerre depuis quatre ans. La mort était omniprésente dans la population. Au XXIe siècle, en revanche, tout était fait pour en gommer même l’idée. Cette grippe espagnole, dont les origines semblent d’ailleurs plutôt sino-américaines, avait des caractéristiques similaires au coronavirus. Il n’y avait guère de moyens d’y faire face, mais elle a fini par disparaître d’elle-même. La mémoire collective l’a occultée, sans doute parce que les peuples voulaient en finir avec une ambiance mortifère. 

Établir un bilan du Covid-19 serait prématuré. On peut cependant estimer qu’il se traduira en centaines de milliers de morts, comme pour la grippe annuelle, mais pas en millions, ni à plus forte raison en dizaines de millions. C’est un sale virus, qui n’a rien à voir avec une simple « grippette ». Selon les termes des médecins, « il a peu d’immunogénicité, ce qui peut faire craindre sa chronicisation dans la population et sa mutagénicité semble grande ». En clair : l’immunité n’est pas acquise. Il peut devenir chronique et a tendance à muter. Un vaccin sera donc complexe à trouver. Il faudra des mois, voire des années pour le mettre au point. Sera-t-il vraiment utile puisque l’immunité semble contestée ? Le monde va devoir apprendre à cohabiter, au moins pendant un …

Sommaire

La solidarité, maître-mot de la réponse européenne à la crise

par Thierry Breton

Les gagnants et les perdants

Entretien avec Pierre de Villiers par Isabelle Lasserre

La somme de toutes les crises

par Jean-Michel Quatrepoint

Après la crise : débrancher l’Europe fantôme

Entretien avec Daniel Rondeau

Covid-19 : des leaders aux pieds d'argile

par Jean-François Copé

Relocalisation et découplage

Entretien avec François Heisbourg par Grégory Rayko

La France et l’Europe au défi des nouvelles menaces

Entretien avec Maurice Gourdault-Montagne par François Clemenceau

Il n'y aura pas de monde d’après

par Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

La Chine au révélateur de l’épidémie

par Marie Holzman

Les nouveaux outils numériques de la dictature chinoise

par Alain Wang

Suède : plaidoyer pour stratégie controversée

Entretien avec Ann Linde par Antoine Jacob

Italie : la voix des patriotes

Entretien avec Giorgia Meloni par Richard Heuzé

Réunification de l’Irlande : un effet collatéral du Brexit ?

par Pierre Joannon

La présidentielle américaine dans la tourmente

par Jean-Eric Branaa

D’Obama à Trump : du bon usage de la force

Entretien avec James Rubin par Maurin Picard

Netanyahou l’insubmersible

par Frédéric Encel

Si tous les musulmans du monde…

Entretien avec Mohammed al-Issa par Jean-Pierre Perrin

Arabie saoudite : au-delà du pétrole et du salafisme

Entretien avec Gilles Kepel par Jean-Pierre Perrin

Liban : le spectre de la double faillite

Entretien avec Karim Daher par Sibylle Rizk