L'EUROPE MARGINALSEE

n° 118 - Hiver 2008

Les relations entre l'Union européenne, la Russie et les États-Unis reposent aujourd'hui sur l'équation suivante : vigueur de l'action américaine en Europe et aux marches de la Russie + durcissement intérieur et extérieur de la politique du Kremlin = marginalisation de l'UE. Cette dernière n'a pas su anticiper le retour des logiques de puissance que l'on observe depuis le début de ce siècle. À son grand dam, l'Amérique a choisi, sous George W. Bush, une voie très éloignée du soft power cher aux Européens ; quant à la Russie, elle n'est pas devenue un partenaire aimable et compréhensif, comme Bruxelles l'avait espéré au moment de la transition post-soviétique. Au contraire, même : renforcée dans ses ambitions par sa puissance retrouvée, elle se considère de nouveau comme un « Grand » qui n'a de comptes à rendre à personne. Dans ce contexte, l'UE, qui ne parvient toujours pas à parler d'une seule voix, risque fort de se trouver durablement marginalisée dans l'espace euro-atlantique.Risques de marginalisation énergétique
Cadre général
Les chiffres sont éloquents. Au niveau mondial, l'UE représente 2,9 % de la production de pétrole et 7,1 % de la production de gaz. Or elle pèse 18,6 % de la consommation de pétrole et 17 % de la consommation de gaz. Elle importe donc la majeure partie de ses hydrocarbures. Et au cours des années à venir, ces importations vont sans doute augmenter - ce qui accentuera la dépendance énergétique de l'Union à l'égard de ses principaux fournisseurs, au premier rang desquels figure la Russie. La situation de cette dernière est radicalement inverse : elle produit 12,3 % du pétrole et 21,3 % du gaz de la planète, mais sa part dans la consommation mondiale ne représente, respectivement, que 3,3 % et 15,1 %.
En théorie, les États-Unis (qui sont, eux aussi, des importateurs nets d'hydrocarbures), la Russie et l'Union européenne sont des « partenaires énergétiques ». Plusieurs accords ont été signés au cours du premier mandat de Vladimir Poutine (2000-2004) afin de renforcer leur confiance mutuelle. En octobre 2000, Bruxelles et Moscou ont entamé un « dialogue énergétique » censé garantir approvisionnements russes à l'Europe et investissements européens à la Russie. De même, en octobre 2002, Moscou et Washington ont noué un « partenariat énergétique » destiné à faciliter l'implantation russe sur le marché nord-américain et les investissements américains en Russie. Dans la pratique, les exportations russes de gaz vers l'UE représentent 84,8 % du total des exportations russes de gaz et 26,3 % de la consommation européenne. Les exportations de pétrole en provenance de l'espace post-soviétique à destination de l'UE représentent 83,3 % des exportations de pétrole de cette zone et 38,7 % de la consommation européenne. Quant aux exportations de pétrole en provenance de l'espace post-soviétique à destination des États-Unis, elles ne représentent que 1,79 % de la consommation américaine. Enfin, 75 % des recettes d'exportation de la Russie dépendent directement du seul marché européen de l'énergie. Ces derniers chiffres rappellent l'étroitesse de l'interdépendance énergétique russo-européenne, mais aussi l'importance …

Sommaire

COLOMBIE: LE TEMPS DES OTAGES

Entretien avec Francisco Santos par Pascal Drouhaud

CUBA : LE VRAI VISAGE DE RAUL CASTRO

Entretien avec Brian Latell par Axel Gyldén

POUR UN LIBERALISME DECOMPLEXE

Entretien avec José Maria Aznar par Alexandre Del Valle

DIPLOMATIE ESPAGNOLE: LA "VOIE ROYALE"

Entretien avec Miguel Angel Moratinos par Jean-Jacques Lafaye

ISRAEL: LE CREDO DU GRAND ARGENTIER

Entretien avec Stanley Fischer par Catherine Wajsman et Claire Elmaleh

SYRIE: LE COMBAT DES FRERES MUSULMANS

Entretien avec Ali sadreddin Bayanouni par Gilles Paris

DAMAS: UN REGIME INOXYDABLE?

par Gilles Paris

IRAN: UN RAPPORT EXPLOSIF

par Thérèse Delpech

KOSOVO: L'INDEPENDANCE... ET APRES

Entretien avec Hashim Thaçi par Isabelle Lasserre

LA MACEDOINE A L'HEURE DU KOSOVO

par Jean-Arnault Dérens

RUSSIE: L'IMPASSE TCHETCHENE

par Laurent Vinatier

L'EUROPE MARGINALSEE

par Thomas Gomart

UNION EUROPEENNE: LE DEFI ENERGETIQUE

Entretien avec Andris Piebalgs par Caroline Morange

L'URGENCE CLIMATIQUE

Entretien avec Michel Jarraud par Richard Heuzé

AFRIQUE DU SUD: LA VOIX DE L'OPPOSITION

par Guyonne de Montjou

SOMALILAND: LE SECRET LE MIEUX GARDE D'AFRIQUE

Entretien avec Dahir Rayaale Kahin par Aymeric Chauprade

AUSTRALIE: LE RECENTRAGE

par Xavier Pons

MA SOLUTION POUR LE PROBLEME DE CHYPRE

Entretien avec Tassos Papadopoulos par Alexandre Del Valle et Jean Catsiapis

CHYPRE ET L'EXEMPLE EUROPEEN

par Georges Lillikas

CHYPRE ET LA PRATIQUE EUROPEENNE

par Jean-François Drevet

AU-DELA DU PLAN ANNAN

par Claire Palley

FRANCE-CHYPRE: ENJEUX ET PERSPECTIVES

par Patrick Devedjian

CHYPRE: UNE PUISSANCE MARITIME

par Dirk Fry

UN PATRIMOINE CULTURELEN PERIL

par Michael Jansen

ARCHEOLOGIE: LES RAVAGES DE L'OCCUPATION

par Vassos Karageorghis