Le jeu dangereux des géants du Net

n° 170 - Hiver 2021

Depuis plusieurs décennies, les citoyens des pays développés ont fait l’objet d’une intense campagne de lobbying destinée à les convaincre que le monde connecté ne pouvait être organisé que par des entreprises privées qui défendraient la liberté d’expression : tout ce qui viendrait de ces entreprises représenterait l’innovation et le progrès, le partage et l’altruisme. Quant au marché, il serait le meilleur régulateur des questions sociales face à des gouvernements caractérisés par la lenteur de leurs procédures bureaucratiques. L’Internet serait le grand « civilisateur », désenclavant les économies et offrant à chacun la chance de s’accomplir.

Or les GAFAM (Google et sa filiale YouTube, Apple, Facebook et ses filiales WhatsApp et Instagram, Amazon, Microsoft) et les sociétés qui restructurent des secteurs industriels entiers (comme Netflix, Uber, Airbnb) — media sociaux et Big Tech —, naguère champions d’une mondialisation financière, commerciale et culturelle d’inspiration américaine, se sont vite transformés en acteurs « déterritorialisés » qui jouent leur propre partition sur la scène internationale.

Les champions de l’influence

Chaque nouvelle technologie — de la marine à voile à l’avion en passant par le rail qui ont permis aux hommes de s’élancer à la conquête de nouveaux territoires — a contribué à façonner les relations entre nations. Il en va de même aujourd’hui du cyberespace. Une différence de taille, cependant, par rapport aux innovations passées : on ne s’était pas demandé si les chantiers navals, les ateliers ferroviaires ou l’industrie aéronautique et spatiale deviendraient des acteurs des relations internationales. La question se pose à propos des géants de l’Internet qui, tout en fournissant les moyens de la diffusion des contenus, influencent de manière radicale leur conception et leur circulation.

La tentation d’imaginer ces géants inféodés à l’État qui les a vus naître est légitime. L’affaire Snowden a d’ailleurs montré que la Silicon Valley a payé l’État en retour, en particulier Microsoft, premier partenaire de la NSA dans le programme de surveillance PRISM. Les percevoir comme les champions d’un modèle occidental « américano-centré » fut longtemps justifié. Échange, circulation des idées, absence de censure : ne sont-ce pas là les valeurs de la démocratie libérale victorieuse « à l’usure » du totalitarisme soviétique et prête à en faire autant de tous les régimes répressifs ? Le Département d’État n’a-t-il pas encouragé les entreprises américaines à fournir aux Iraniens des instruments pour leur permettre de contourner la censure d’État ? N’a-t-il pas demandé à Twitter de faciliter son utilisation au pays des mollahs, et à Google et Facebook de développer leurs services en persan ? Wael Ghonim, acteur clé du « printemps arabe », pouvait déclarer : « Si vous voulez libérer une société, il suffit de lui donner l’Internet. » Alec Ross, conseiller d’Hillary Clinton pour l’innovation, n’hésitait pas à qualifier l’Internet de « Che Guevara du XXIe siècle » (1).

Une liberté d'expression…

En moins d’une décennie, les choses ont bien changé : les activistes qui avaient tant usé des réseaux sociaux contre les autocraties se sont rendu compte que Facebook interdisait peu à peu leurs pages et en interrompait la diffusion. Échaudés par les événements d’Afrique du Nord, tous les gouvernements autoritaires ont commencé dès 2011 à …

Sommaire

Biélorussie : la présidente

Entretien avec Svetlana Tikhanovskaïa par Natalia Routkevitch

Enjeux et défis de la crise biélorusse

par Olga Gille-Belova

La Russie finira-t-elle par lâcher Loukachenko ?

Entretien avec Pavel Latushka par Galia Ackerman

La France et ses armées : revue de détail

Entretien avec François Lecointre par Isabelle Lasserre

Europe : oser la puissance

Entretien avec Clément Beaune par Isabelle Lasserre

L’Union européenne, protectrice des libertés

Entretien avec Didier Reynders par Baudouin Bollaert

Europe de la défense et défense de l’Europe

Entretien avec Bernard Rogel par François Clemenceau

De l’utilité des crises

Entretien avec Bernard Cazeneuve par Bruno Tertrais

Le Moyen-Orient à l'heure des accords d'Abraham

par Jean-Pierre Filiu

Le conflit israélo-palestinien au révélateur du coronavirus

Entretien avec Micah Goodman par Myriam Danan

Turquie-Europe : le piège de l’apaisement

par Nicolas Baverez

Inquiétante Turquie

par Nora Seni

Ankara : l’État de droit suspendu

par Guillaume Perrier

La Grèce face aux ambitions turques

Entretien avec Dora Bakoyannis par Alexia Kefalas

Ukraine-Russie : le go-between

Entretien avec Viktor Medvedtchouk par Grégory Jullien

Moldavie : le long combat contre la corruption

Entretien avec Maia Sandu par Sébastien Gobert

Le trumpisme est-il soluble dans la politique américaine ?

par Marie-Cécile Naves

Le commerce international dans la tourmente

Entretien avec Isabelle Méjean par Frédéric de Monicault

Le jeu dangereux des géants du Net

par Éric Mechoulan