CHINE: LA GUERRE EN FACE

n° 88 - Été 2000

Les conquérants, observe Clausewitz, ne veulent jamais la guerre : ils préfèrent que leur adversaire se rende sans combattre.
«Si les autorités taiwanaises refusent de régler pacifiquement la question de la réunification [de la Chine], le gouvernement chinois sera contraint d'avoir recours aux mesures les plus draconiennes qui se puissent concevoir, y compris l'usage des armes», affirmait 21 février 2000 le Conseil d'Etat de la République populaire de Chine dans son Livre blanc. Pékin réitérait son constant refus de renoncer au « droit » d'utiliser la force pour reconquérir Taiwan et, pis encore, lançait à Taipei un ultimatum comminatoire.
A la veille de l'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée populaire, le président Jiang Zemin renouvelait la mise en garde : « Nous ne resterons pas les bras croisés (...) Nous ne reculerons devant aucune mesure drastique envers Taiwan. » Le discours-programme prononcé devant l'Assemblée par le premier ministre « réformateur » Zhu Rongji aggrava la tension. S'adressant à la presse internationale, il menaça sans ambages les électeurs taiwanais : « Le peuple chinois est prêt à verser son sang et à sacrifier sa vie pour défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale de la mère patrie. » Et le général Zhang Wannian, vice-président de la Commission militaire centrale - la plus haute instance du pays en matière de défense - d'ajouter : « L'indépendance de Taiwan, c'est la guerre ; le séparatisme, c'est l'assurance que la paix ne l'emportera pas. » Quant au Quotidien de l'armée de libération, il rapportait que les troupes chinoises avaient été placées en état d'alerte maximum « au cas où Taiwan déclarerait son indépendance ».
Les Etats-Unis étaient prévenus : s'ils volaient au secours de l'île nationaliste, ils « auraient à subir de sérieux dommages », ajoutait le quotidien militaire. La République populaire de Chine n'hésiterait pas à lancer une contre-attaque stratégique « à longue portée », c'est-à-dire à mettre à feu ses missiles intercontinentaux CSS-4. « Il n'est pas prudent d'être en guerre avec un pays comme la Chine, qui n'est ni l'Irak ni la Yougoslavie ; les décideurs américains le savent bien » , précisait-on en haut lieu. En tout cas, la presse chinoise leur promettait un retrait aussi humiliant qu'au Vietnam, mais cette fois-ci hors de l'Asie tout entière.
Or, au même moment, les trois candidats à la présidence de Taiwan multipliaient les propos accommodants : aucun d'entre eux n'a soulevé la question de l'indépendance durant la campagne. Et, toujours au même moment, la Chine continuait de négocier avec les Etats-Unis son adhésion à l'Organisation mondiale du commerce (OMC).
Rien, par conséquent, n'empêchait les autorités de Pékin de prendre au mot la volonté d'apaisement des Taiwanais. Elles auraient pu s'abstenir de menacer Taiwan d'une guerre et de provoquer ainsi une crise majeure. D'autant que, par le passé, le procédé n'avait pas fait ses preuves. En mars 1996, déjà, à l'occasion des premières élections présidentielles au suffrage universel de l'histoire chinoise, le chantage à la peur avait échoué : le tir de missiles …

Sommaire

CUBAINS, ENCORE UN EFFORT !

Entretien avec Fidel Castro par Federico Mayor

CHILI: L'ODYSSEE DEMOCRATIQUE

Entretien avec Ricardo Lagos par Christine Legrand

APRES HAFEZ EL-ASSAD ...

par Steven Simon

LIBAN: LA MENACE DE LA PAIX

par Jean-Pierre Perrin

LE CREPUSCULE DE L'ALS

Entretien avec Antoine Lahad par Michel Zlotowski

Le risque calculé de Monsieur Barak

par Emmanuel Halperin

PLAIDOYER POUR UN REGLEMENT GLOBAL

Entretien avec Rafic Hariri par Chantal Rayes et Jean-Pierre Perrin

HEZBOLLAH: Y A-T-IL UNE VIE APRES LE RETRAIT D'ISRAEL ?

Entretien avec Hassan Nasrallah par Chantal Rayes et Jean-Pierre Perrin

VIVE LE LIBAN LIBRE !

Entretien avec Ghassan Tueni par Chantal Rayes et Jean-Pierre Perrin

SILVIO BERLUSCONI: LE RETOUR ?

par Marc Lazar

LA MARCHE SUR ROME

Entretien avec Silvio Berlusconi par Richard Heuzé

NAISSANCE D'UN POPULISME ALPIN ?

par Jean-Yves Camus

UN PASSE QUI NE PASSE PAS

Entretien avec Jörg Haider par Barbara Victor

SUISSE: LES CONFESSIONS D'UN DEMOCRATE EXTREME

Entretien avec Christoph Blocher par Christoph Keller

OTAN : LES LECONS DU KOSOVO

Entretien avec George Robertson par Brigitte ADÈS

AVIS DE TEMPETE SUR LE MONTENEGRO

Entretien avec Milo Djukanovic par Florence Hartmann

TCHETCHENIE: VOYAGE AU BOUT DU DESEPOIR

Entretien avec Ilias Akhmadov par Galia Ackerman

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE : LA SOLITUDE ET LE CHAOS

par Géraldine Faes et Stephen Smith

FIN DE REGNE AU ZIMBABWE ?

par Colette Braeckman

CÔTE-D'IVOIRE: LE GENERAL PERE-NOEL

Entretien avec Robert Guei par Stephen Smith

WASHINGTON-PEKIN-TAIPEI : LE TRIANGLE DE VERRE

par Robert a. Manning

CHINE: LA GUERRE EN FACE

par Laurent Murawiec

TIBET: LA VICTOIRE EN PRIANT

Entretien avec Sa sainteté le dalaï-Lama par Pierre-Antoine Donnet

CONTRE SOROS

par Henri Lepage

UN AMERICAIN EUROPTIMISTE

Entretien avec Fred Bergsten par Barbara Victor