AFRIQUE AUSTRALE : QUEL AVENIR POUR LES BLANCS ?

n° 91 - Printemps 2001

Outre la géographie qui les rapproche d'un point de vue physique, l'Afrique du Sud, le Zimbabwe et la Namibie présentent bien des similitudes. Les trois pays ont connu l'apartheid et restent marqués par les stigmates de cette idéologie surannée ; tous ont vu leur majorité noire s'emparer du pouvoir politique à la faveur des premières élections multiraciales organisées selon le principe « un homme, une voix » ; tous ont hérité d'une économie reposant largement sur une minorité blanche que son haut niveau de qualification et ses compétences rendent très mobile ; tous, enfin, se sont engagés dans un programme controversé de rattrapage social en faveur de la majorité noire.
Or la communauté blanche d'Afrique australe voit sa domination économique remise en cause par les populations noires autochtones, avec parfois la bénédiction des pouvoirs politiques en place. A des degrés divers selon les pays, ce conflit des possédants et des démunis est alimenté par des griefs et des ressentiments comparables. Il s'exprime par les mêmes violences et les mêmes intimidations, physiques ou politiques.
A l'origine de cette situation, il y a, certes, un passé colonial qui ne passe pas, mais également une situation économique défavorable, un environnement politique délétère et les nombreuses illusions nées de la prise en main du pouvoir politique par des majorités noires plus ou moins bien préparées à gouverner. S'y ajoute un jeu d'intérêts claniques et ethniques croisés qui tend à prendre le pas sur les alliances politiques traditionnelles. Ce climat d'affrontements intercommunautaires pose la question - si souvent escamotée - du devenir des Blancs dans un sous-continent en perpétuelle ébullition politique.
L'enjeu foncier
La question foncière, centrale dans les sociétés post-apartheid sud-africaine, namibienne et zimbabwéenne, continuera sans doute longtemps d'empoisonner les relations entre Noirs et Blancs tant la répartition des terres demeure inégale entre les deux communautés. Au Zimbabwe, les fermiers blancs détiennent toujours 4 000 exploitations et 70 % des terres les plus fertiles, sur lesquelles travaillent 350 000 ouvriers agricoles. Un million de fermiers noirs doivent, quant à eux, se contenter des 30 % restants. En Namibie, la répartition raciale des terres est sensiblement la même puisque quelque 3 700 exploitants blancs, auxquels s'ajoute une poignée de deux à trois cents prébendiers noirs, monopolisent 71 % des terres cultivables. En Afrique du Sud, enfin, le programme de restitution des terres lancé en 1994 manque de moyens financiers. Si bien que les fermiers blancs possèdent encore plus de 60 % des surfaces cultivables, dans un pays où les terres fertiles sont denrée rare. Les Noirs ne veulent plus s'accommoder de cette situation.
Le dérapage de Mugabe
Lorsque la Rhodésie accède à l'indépendance en 1980, 5 000 fermiers blancs détiennent toujours la moitié des terres cultivables affectées aux cultures d'exportation. Au même moment, les terres communales des 174 Tribal Trust Lands ne parviennent pas à nourrir une population en expansion rapide. La conférence de Lancaster House (1) posera néanmoins le principe de non-spoliation, et la Grande-Bretagne s'engage alors à financer un vaste projet de rachat …

Sommaire

REINVENTER L'EUROPE

Entretien avec Romano Prodi par Françoise Pons

MOSCOU : LE POUVOIR CARNIVORE

par Laure MANDEVILLE

NOUVELLE RUSSIE, NOUVEAU MENSONGE

par Galia ACKERMAN

ECONOMIE RUSSE: DIX ANS POUR REUSSIR

Entretien avec Guerman Gref par Galia ACKERMAN

SADDAM OU COMMENT S'EN DEBARRASSER

par Amir Taheri

LA QUESTION RUSSE

Entretien avec Zbigniew Brzezinski par Jacqueline Albert simon

WASHINGTON-BAGDAD : LE DESSOUS DES CARTES

par Asli Bali

LA BATAILLE DES ANTIMISSILES

par Michel Tatu

IRAK : LA COMPLAINTE DU PARIA

Entretien avec Nizar Hamdoun par Maxime Pierson

COTE D'IVOIRE : LES CHANTIERS DU PRESIDENT

Entretien avec Laurent Gbagbo par Sophie Bessis

AU NOM DU PERE ...

Entretien avec Joseph Kabila par Colette Braeckman

CONGO-KINSHASA : CHRONIQUE D'UNE GUERRE INUTILE

par Colette Braeckman

LES DIAMANTS DE LA GUERRE

par François Misser et Olivier Vallee

ZIMBABWE : LE PARADIS PERDU

Entretien avec Ian Smith par Sabine Cessou

AFRIQUE AUSTRALE : QUEL AVENIR POUR LES BLANCS ?

par Jean-Baptiste Onana

PLAIDOYER POUR UN ISLAMISME TEMPERE

Entretien avec Hassan El tourabi

LE NOUVEAU MEXIQUE

Entretien avec Vicente Fox par Georges Couffignal

L'ESSOR DES NARCO-NUISANCES

par Alain Labrousse

LE CHARME DISCRET DES PETITES ILES

FINANCE INTERNATIONALE: L'ENVERS DU DECOR

Entretien avec Jean de Maillard par Laurent Chavagneux

DROITS DE L'HOMME: LA VOIX DES SANS-VOIX

Entretien avec Mary Robinson par Sophie Bessis

MEMOIRES D'UN PESSIMISTE ENGAGE

Entretien avec Norberto Bobbio par Pierre Milza