FINANCE INTERNATIONALE: L'ENVERS DU DECOR

n° 91 - Printemps 2001

Christian Chavagneux - Quand on parle de paradis fiscaux, on pense généralement à de petites îles ensoleillées et accueillantes qui permettent aux riches d'échapper à l'impôt. Cette description sommaire correspond-elle à la réalité ?
Jean de Maillard - L'expression « paradis bancaire et fiscal » recouvre des réalités très différentes qui se chevauchent souvent mais ne se recoupent pas. Stricto sensu, un tel « paradis » est un pays ou un territoire qui offre des services, notamment juridiques et financiers, à des investisseurs étrangers afin de permettre à ces derniers d'échapper à certaines contraintes légales et fiscales de leur pays d'origine. Officiellement, on les appelle « centres financiers off shore ». Il faut cependant observer que, depuis le développement d'Internet, le web peut lui-même devenir un paradis bancaire et fiscal — virtuel, certes, mais très efficace. On peut même imaginer qu'un navire installé en haute mer, dans la zone internationale, connecté par satellite avec le monde entier sur le web, offre les mêmes services.
C. C. - N'est-ce pas déjà le cas ?
J. de M. - Vous pensez sans doute à cette ancienne plate-forme désaffectée, perdue au milieu de la mer du Nord, que les Alliés avaient construite pour le ravitaillement des navires pendant la Seconde Guerre mondiale. Un ingénieux personnage, Roy Bates, se l'est appropriée et l'a transformée en « Principauté de Sealand ». Il s'est même trouvé des tribunaux britanniques pour valider cette création. Aujourd'hui, la Principauté de Sealand commercialise l'hébergement de serveurs informatiques. Au premier abord, cette affaire fait évidemment sourire et on pourrait la croire seulement folklorique. On aurait grand tort. Car, de nos jours, la puissance n'est plus liée à l'étendue du territoire mais à la maîtrise et à la capacité d'extension des réseaux virtuels, depuis n'importe quel point de la planète, fût-il minuscule. L'île de Nauru, par exemple, est la plus petite république du monde. Elle ne mesure que 21 km2 et ne compte que 10 000 habitants. C'est pourtant un redoutable paradis bancaire et fiscal. Pas moins de 400 banques et sociétés off shore y sont immatriculées. Plus de 80 milliards de dollars y auraient transité en 1999. Monaco et le Liechtenstein enregistrent des mouvements de fonds de la même ampleur : ces micro-États, et bien d'autres, sont décrits comme d'importants prédateurs de la finance internationale.
C. C. - A l'origine, vous l'avez rappelé, les paradis fiscaux servaient à soustraire certains capitaux à la vigilance des autorités légales. Mais, depuis, le champ de leurs activités s'est élargi...
J. de M. - Aujourd'hui, les paradis bancaires et fiscaux remplissent des fonctions bien plus nombreuses, qui se sont développées en même temps que la globalisation de l'économie et qui ont évidemment été facilitées, voire encouragées, par l'ouverture des frontières. Le problème, c'est qu'ils abritent une véritable industrie de la fraude et de l'évasion de capitaux à grande échelle. Rappelez-vous l'affaire du « Russiagate » : comment croyez-vous que la Banque centrale de Russie aurait pu détourner des milliards de dollars provenant du FMI si …

Sommaire

REINVENTER L'EUROPE

Entretien avec Romano Prodi par Françoise Pons

MOSCOU : LE POUVOIR CARNIVORE

par Laure MANDEVILLE

NOUVELLE RUSSIE, NOUVEAU MENSONGE

par Galia ACKERMAN

ECONOMIE RUSSE: DIX ANS POUR REUSSIR

Entretien avec Guerman Gref par Galia ACKERMAN

SADDAM OU COMMENT S'EN DEBARRASSER

par Amir Taheri

LA QUESTION RUSSE

Entretien avec Zbigniew Brzezinski par Jacqueline Albert simon

WASHINGTON-BAGDAD : LE DESSOUS DES CARTES

par Asli Bali

LA BATAILLE DES ANTIMISSILES

par Michel Tatu

IRAK : LA COMPLAINTE DU PARIA

Entretien avec Nizar Hamdoun par Maxime Pierson

COTE D'IVOIRE : LES CHANTIERS DU PRESIDENT

Entretien avec Laurent Gbagbo par Sophie Bessis

AU NOM DU PERE ...

Entretien avec Joseph Kabila par Colette Braeckman

CONGO-KINSHASA : CHRONIQUE D'UNE GUERRE INUTILE

par Colette Braeckman

LES DIAMANTS DE LA GUERRE

par François Misser et Olivier Vallee

ZIMBABWE : LE PARADIS PERDU

Entretien avec Ian Smith par Sabine Cessou

AFRIQUE AUSTRALE : QUEL AVENIR POUR LES BLANCS ?

par Jean-Baptiste Onana

PLAIDOYER POUR UN ISLAMISME TEMPERE

Entretien avec Hassan El tourabi

LE NOUVEAU MEXIQUE

Entretien avec Vicente Fox par Georges Couffignal

L'ESSOR DES NARCO-NUISANCES

par Alain Labrousse

LE CHARME DISCRET DES PETITES ILES

FINANCE INTERNATIONALE: L'ENVERS DU DECOR

Entretien avec Jean de Maillard par Laurent Chavagneux

DROITS DE L'HOMME: LA VOIX DES SANS-VOIX

Entretien avec Mary Robinson par Sophie Bessis

MEMOIRES D'UN PESSIMISTE ENGAGE

Entretien avec Norberto Bobbio par Pierre Milza