L'AVENIR RADIEUX DU PÉTROLE

n° 98 - Hiver 2003

Politique Internationale - Daniel Yergin, vous comptez parmi les plus célèbres experts mondiaux en matière d'énergie. Vous êtes, notamment, l'auteur du best-seller Les Hommes du pétrole, couronné par le prix Pulitzer en 1992. On vous prête cette formule célèbre : " Le pétrole, c'est 10 % d'économie et 90 % de politique. " Est-elle toujours d'actualité ?
Daniel Yergin - J'ai utilisé cette formule pour décrire le marché du pétrole en Europe dans les années 1930, quand la plupart des économies étaient encore dirigées. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Mais il est vrai qu'aucune autre matière première n'a des liens aussi étroits avec la géopolitique. On le constate au Moyen-Orient, en Russie, en Chine, en Amérique latine... Dans tous les pays du monde ! Le pétrole est, par surcroît, une fenêtre ouverte sur le fonctionnement de l'économie planétaire. La simple observation du marché pétrolier permet de déduire, par exemple, que la croissance ne viendra plus de la France ou des États-Unis durant les dix prochaines années. Elle viendra des nouveaux " globalisateurs ", comme la Chine et l'Inde. Leur demande explose et elle devrait être multipliée par deux au cours de cette période. L'énergie est un domaine en constante évolution. Il est très stimulant intellectuellement et n'a cessé de me fasciner depuis l'époque où je n'étais encore qu'un étudiant en relations internationales.
P. I. - Le prix du baril de pétrole a augmenté de près de 50 % depuis le début de l'année 2002. Il fluctue aujourd'hui entre 25 et 32 dollars. Comment expliquez-vous une telle hausse ?
D. Y. - Elle s'explique en partie par des raisons économiques : par les quotas de l'OPEP et par la persistance d'un marché relativement étroit, avec une très faible marge entre l'offre et la demande. À ces facteurs sont venues s'ajouter des tensions politiques provoquées par le conflit israélo-palestinien, la crise au Venezuela et, surtout, la perspective d'une nouvelle guerre du Golfe. La possibilité d'une intervention militaire en Irak a ajouté entre 3 et 5 dollars supplémentaires au prix du baril. C'est ce que j'ai appelé la " prime à la peur ".
P. I. - Comment calculez-vous cette " prime à la peur " ? Jusqu'où peut-elle monter ?
D. Y. - Le calcul est très simple ! Lorsque l'on constate que le cours du pétrole varie de près de 2 dollars à chaque déclaration du président George W. Bush ou de ses homologues irakiens, on peut logiquement en déduire que ce cours est déterminé à hauteur de 10 à 15 % par des facteurs politiques, et non par le simple jeu du marché. Où la hausse s'arrêtera-t-elle ? Tout dépend de la suite des événements. Une interruption de l'approvisionnement irakien pourrait aisément être compensée. Le cours continuerait à monter, mais seulement jusqu'à un certain point. En revanche, si d'autres sources venaient à se tarir ou si elles étaient menacées, si le marché en venait à redouter une pénurie, une réaction émotionnelle pourrait alors se produire, avec des conséquences incalculables. …

Sommaire

CE N'EST QU'UN AU REVOIR...

Entretien avec Vaclav Havel par Jacques Rupnik

À QUI PROFITERA L'ÉLARGISSEMENT ?

par Françoise Pons

HONGRIE : LE BON ÉLÈVE DE L'EUROPE CENTRALE

Entretien avec Péter Medgyessy par Thomas Schreiber

TURQUIE : LE COUP D'ÉTAT CIVIL

par Marie Jégo

PORTUGAL : LA PORTE ÉTROITE DU RENOUVEAU

Entretien avec José manuel Durão barroso par Jean-Jacques Lafaye

GRÈCE : UNE DÉMOCRATIE APAISÉE

par Christophe Chiclet

UN HÉROS AU KREMLIN

Entretien avec Gleb Pavlovski par Galia ACKERMAN

POUTINE, LE PRISONNIER DU CAUCASE

par Laure MANDEVILLE

LA RUSSIE FACE AU 3e DJIHAD

par Viatcheslav Avioutskii

RÉPONSE À UN ANTI-TCHÉTCHÈNE

par Sophie Shihab

PAROLES DE SAGE

Entretien avec Paul Volcker par William j. Holstein

CRISES FINANCIÈRES : DIAGNOSTIC ET REMÈDES

Entretien avec Horst Köhler par Xavier Harel

RÉINVENTER LE FMI

par Paul Blustein

ÉTATS-UNIS/ISRAËL : UNE ALLIANCE À TOUTE ÉPREUVE

Entretien avec Benyamin Netanyahou

ARAFAT : L'HEURE DE LA RETRAITE ?

Entretien avec Rawya Rashad shawa par Amir Taheri

DEMAIN L’IRAK…

par Amir Taheri

ARABIE SAOUDITE : L'ENNEMI PUBLIC No 1

Entretien avec Laurent Murawiec par Amir Taheri

LA VOIX DE L'IRAN

Entretien avec Hadj Sayyed mahmoud qomi tabatabai par Amir Taheri

L'AVENIR RADIEUX DU PÉTROLE

Entretien avec Daniel Yergin par Patrick WAJSMAN

LE GRAND JEU PÉTROLIER DE WASHINGTON

par Olivier Guez

CÔTE D'IVOIRE : L'ENGRENAGE

Entretien avec Ahmadou Kourouma par Xavier Harel

DROGUE ET TERRORISME : LES LIENS DU SANG

par Alain Labrousse